Le fils d’Osnat Mark accusé d’avoir menacé la police lors d’une altercation
Rechercher

Le fils d’Osnat Mark accusé d’avoir menacé la police lors d’une altercation

Lidor Mark a été mis en examen car il aurait refusé de déplacer son véhicule, qui bloquait une route de sécurité près de l'implantation de Maale Adumim en Cisjordanie

Osnat Mark lors d'une réunion de commission de la Knesset, le 21 mai 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)
Osnat Mark lors d'une réunion de commission de la Knesset, le 21 mai 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)

La police a déposé plainte devant le tribunal d’instance de Jérusalem contre Lidor Mark, 25 ans, pour avoir proféré des menaces et refusé de déplacer sa voiture d’une route de sécurité près de l’implantation de Maale Adumim en Cisjordanie.

Selon l’acte d’accusation, Lidor aurait insulté et menacé deux policiers qui lui ont demandé de déplacer son véhicule.

Au moment de l’incident, il a été arrêté et interrogé, puis relâché plusieurs heures plus tard.

Le dépôt de plainte est intervenu plusieurs heures après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu samedi soir au domicile de la famille Mark pour une célébration traditionnelle de Mimouna pour marquer la fin de Pessah, la Pâque juive.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) assiste à la célébration de la Mimouna au domicile d’Osnat Mark (à droite) Maale Adumim, le 3 avril 2021 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Osnat Mark, une fidèle de Netanyahu, a été placée au 34e rang sur la liste du Likud et a perdu sa place à la Knesset après les dernières élections, lorsque le parti en a remporté 30.

Elle était entrée à la Knesset en 2015, y avait perdu son siège en 2019, puis était revenue au Parlement l’année dernière lorsque Gilad Erdan est parti pour prendre ses fonctions d’ambassadeur aux États-Unis et à l’ONU.

Mark était réputée pour son style abrasif, ses apparitions médiatiques au cours desquelles elle défendait ardemment Netanyahu, et pour avoir qualifié la députée du Likud d’alors Michal Shir de « salope insolente » lorsque Shir lui avait tourné le dos en décembre. Mark s’était excusée plus tard pour cette insulte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...