Rechercher

Le fils d’un évadé de Gilboa arrêté, des affrontements et une fusillade éclatent

Arrêté par les forces de sécurité palestiniennes, Muhammad Zubeidi aurait depuis été libéré. À Jénine, des émeutiers auraient tiré sur un bâtiment du gouvernement

Illustration : Un tireur palestinien lors des funérailles d'un policier décédé lors d'une fusillade avec les troupes israéliennes, à Jénine, le 10 juin 2021. (Nasser Ishtayeh/Flash90)
Illustration : Un tireur palestinien lors des funérailles d'un policier décédé lors d'une fusillade avec les troupes israéliennes, à Jénine, le 10 juin 2021. (Nasser Ishtayeh/Flash90)

Samedi, à l’aube, dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, des affrontements et une fusillade ont éclaté. Plus tôt, les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne (AP) avaient arrêté trois personnes, dont Muhammad Zubeidi, le fils de Zakaria Zubeidi, un terroriste de haut rang qui s’est évadé de la prison israélienne de Gilboa l’année dernière avant d’être rattrapé une semaine plus tard.

Les officiers palestiniens ont également arrêté deux autres personnes, rapporte le journal Haaretz. La raison de ces arrestations n’était pas claire.

Des vidéos de l’arrestation de Muhammad Zubeidi ont largement circulé. On y voit les forces officiers palestiniens le malmener, c’est ce qui a suscité la colère des habitants de la ville.

Des dizaines d’habitants de Jénine armés ont affronté les forces de sécurité de l’AP pour s’opposer à ces arrestations. Selon les médias arabes, les manifestants ont tiré à balles réelles sur le siège de l’autorité palestinienne.

Sur la vidéo ci-dessous, un homme armé masqué est vu en train de tirer dans une rue de la ville, tandis que la foule regarde près d’une benne à ordures en feu.

D’autres vidéos témoignent des coups de feu tirés.

Le site d’information Ynet ajoute que Muhammad Zubeidi a été libéré quelques heures plus tard et semblait avoir la tête et la main bandées.

Samedi matin, des responsables de Ramallah ont tenté de calmer les esprits.

La ville du nord de la Cisjordanie a été le théâtre d’une série d’incidents violents ces derniers mois, notamment de fusillades dirigées contre le bâtiment de la municipalité. L’AP a promis de sévir contre les auteurs de ces actes. Les événements de samedi matin sont considérés comme particulièrement graves.

La ville est devenue un foyer d’activité pour les groupes terroristes du Hamas et du Jihad islamique.

En novembre, Akram Rajoub, le gouverneur de Jénine a expliqué au Times of Israel que les armes illégales se sont largement répandues dans la région et que les fusillades ont augmenté. En réponse, Ramallah a lancé une opération pour rétablir la loi et l’ordre, notamment dans le camp de réfugiés de Jénine, a déclaré Akram Rajoub.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...