Le groupe jihadiste EI revendique l’attaque de Londres
Rechercher

Le groupe jihadiste EI revendique l’attaque de Londres

C'est la première fois que l'EI revendique une attaque en Grande-Bretagne, pays membre de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis

Policiers armés déployés devant Carriages Gate, l'une des entrée du Parlement en plein cœur de Londres, après une attaque terroriste, le 22 mars 2017. (Crédit : Daniel Leal-Olivas/AFP)
Policiers armés déployés devant Carriages Gate, l'une des entrée du Parlement en plein cœur de Londres, après une attaque terroriste, le 22 mars 2017. (Crédit : Daniel Leal-Olivas/AFP)

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué jeudi, par le biais de son agence de propagande Amaq, l’attentat de Londres qui a coûté la vie à trois personnes.

« L’auteur de l’attaque en face du Parlement britannique à Londres est un soldat de l’EI et l’opération a été menée en réponse à l’appel à frapper les pays de la coalition » internationale anti-jihadistes, a indiqué Amaq, citant « une source de sécurité ».

C’est la première fois que l’EI revendique une attaque en Grande-Bretagne, pays membre de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

Mercredi, un homme vêtu de noir a lancé sa voiture contre la foule sur un trottoir du pont de Westminster, qui enjambe la Tamise face à Big Ben, tuant deux personnes et en blessant plusieurs dizaines. Il a ensuite poignardé à mort un policier dans la cour du Parlement, symbole de la démocratie britannique, avant d’être abattu par la police.

L’auteur de l’attentat est né au Royaume-Uni et était un « extrémiste connu des services de renseignement », a annoncé jeudi la Première ministre Theresa May.

La police, qui a procédé à huit arrestations, privilégie la piste du terrorisme islamiste dans son enquête.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...