Rechercher

Le gymnaste israélien Artem Dolgopyat obtient l’argent aux Championnats du Monde

Le jeune sportif de 22 ans a marqué 15 200 points à Stuttgart, obtenant ainsi son ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020

(Gauche à droite) Le médaillé d'argent israélien Artem Dolgopyat, le vainqueur philippin Carlos Edriel Yulo et le médaillé de bronze chinois Xiao Ruoteng posent sur le podium lors de la cérémonie de remise des médailles pour la compétition au sol homme au Championnat du monde de Gymnastique artistique FIG à la Hanns-Martin-Schleyer-Halle à Stuttgart, dans le sud de l'Allemagne, le 12 octobre 2019. (Lionel BONAVENTURE / AFP)
(Gauche à droite) Le médaillé d'argent israélien Artem Dolgopyat, le vainqueur philippin Carlos Edriel Yulo et le médaillé de bronze chinois Xiao Ruoteng posent sur le podium lors de la cérémonie de remise des médailles pour la compétition au sol homme au Championnat du monde de Gymnastique artistique FIG à la Hanns-Martin-Schleyer-Halle à Stuttgart, dans le sud de l'Allemagne, le 12 octobre 2019. (Lionel BONAVENTURE / AFP)

Samedi, le gymnaste israélien Artem Dolgopyat a remporté la médaille d’argent dans l’épreuve de gymnastique au sol du Championnat du Monde à Stuttgart, en Allemagne.

La performance a permis au jeune sportif de 22 ans d’obtenir son ticket pour les Jeux Olympiques de 2020. Il est perçu comme l’un des meilleurs espoirs d’Israël pour décrocher une médaille olympique.

Dolgopyat a marqué le score impressionnant de 15 200 points pour son exercice et a été en tête de l’épreuve pendant presque toute la finale. Il a finalement été devancé par le Philippin Carlos Yulo, qui a obtenu 15 300 points.

Dolgopyat avait également remporté la médaille d’argent au Championnat du monde de 2017. L’année dernière, il a décroché l’or à la Coupe du monde à Paris et l’argent au Championnat d’Europe.

Dolgopyat a été champion d’Ukraine à deux reprises dans sa catégorie d’âge avant d’immigrer en Israël avec sa famille en 2009, à l’âge de 12 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...