Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Le Hamas appelle à cesser les parachutages d’aide à Gaza après la mort de deux personnes

Ces opérations auraient causé la mort de 21 personnes, notamment par noyade et dans des bousculades

Des colis d'aide humanitaire largués sur la bande de Gaza, le 9 mai 2024. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
Des colis d'aide humanitaire largués sur la bande de Gaza, le 9 mai 2024. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

Le groupe terroriste du Hamas à Gaza a appelé jeudi à cesser les parachutages d’aide humanitaire après le décès de deux personnes tuées par un largage, portant à 21 morts le bilan des victimes de ces opérations.

« Nous répétons que les opérations de parachutage (d’aide) créent un réel danger pour la vie des gens et ne constitue pas une solution pour atténuer la crise alimentaire dans le nord de la bande de Gaza », indique dans un communiqué de Salama Marouf, chef du bureau des relations presse du gouvernement de la bande de Gaza, les qualifiant « d’inefficaces ».

Selon ce communiqué, un colis est tombé sur un entrepôt dont la localisation n’est pas précisée, provoquant la chute du toit sur ceux qui attendaient à l’intérieur de recevoir de l’aide, tuant deux personnes et en blessant quatre autres.

Pour pallier l’insuffisance de l’aide acheminée par la route, la communauté internationale a commencé en février à parachuter de l’aide dans la bande de Gaza. Selon l’ONU, la famine menace le territoire palestinien d’environ 2,4 millions d’habitants, après sept mois de combats et de bombardements israéliens déclenchés par l’attaque sanglante du Hamas le 7 octobre.

Déjà fin mars, les autorités du Hamas avaient annoncé la mort de 18 personnes et réclamé que « cessent immédiatement ces opérations » et que soient ouverts les points de passages terrestres.

Parmi elles, douze s’étaient noyées en tentant de récupérer des vivres largués d’un avion et tombés en mer et six avaient péri dans des bousculades.

Début mars, des témoins et des sources hospitalières avaient en outre affirmé que cinq personnes avaient été tuées et dix blessés par la chute de colis dont le parachute ne s’étaient pas ouvert.

La situation humanitaire se serait encore détériorée après la fermeture dimanche par Israël du point de passage de Kerem Shalom, entre Israël et la bande de Gaza, après des tirs de roquettes ayant tué quatre soldats israéliens et en ayant blessé une dizaine.

L’armée israélienne a en outre fermé mardi matin le point de passage avec l’Egypte de Rafah, par lequel transite habituellement le carburant nécessaire au fonctionnement des hôpitaux et à la logistique des humanitaires, après avoir pris le contrôle du côté palestinien.

L’armée a affirmé avoir rouvert mercredi Kerem Shalom, mais l’ONU et des organisations humanitaires ont indiqué jeudi que « pratiquement aucune aide n’était entrée dans la bande de Gaza » ces deux derniers jours.

Les acteurs humanitaires estiment que ni les parachutages ni le port artificiel que viennent d’achever les États-Unis ne permettront d’acheminer une aide suffisante.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.