Le Hamas menace de faire cesser le « calme » si le blocus de Gaza n’est pas levé
Rechercher

Le Hamas menace de faire cesser le « calme » si le blocus de Gaza n’est pas levé

Le porte-parole de l’aile militaire du Hamas menace Israël que le calme de Gaza arrêtera si le blocus de la Bande continue

Le chef du Hamas Ismail Haniyeh salue la foule lors d'un rassemblement marquant le 28e anniversaire de la création du Hamas, à Gaza Ville, le 14 décembre 2015. (Crédit : Emad Nassar/Flash90)
Le chef du Hamas Ismail Haniyeh salue la foule lors d'un rassemblement marquant le 28e anniversaire de la création du Hamas, à Gaza Ville, le 14 décembre 2015. (Crédit : Emad Nassar/Flash90)

S’exprimant dans une démonstration militaire dans la ville de Rafah au sud de Gaza, Abu Obieda, le porte-parole des Brigades Izz ad-Din al-Qassam, explique que « le siège n’empêchera pas les brigades Qassam de développer leurs capacités, et n’aidera pas à la poursuite de l’état de calme ».

« Quiconque sème la colère, récolte un volcan », a averti le porte-parole du Hamas.

Abu Obieda a également critiqué le traitement par Israël des prisonniers du Hamas dans ses prisons. Il a promis que le Hamas traitera les prisonniers israéliens de la même manière.

Le Hamas détient les dépouilles des soldats Oron Shaul et Hadar Goldin, qui ont été tués lors de la guerre de Gaza en 2014, tout comme Abraham Mengistu, âgé de 29 ans, et Juma Ibrahim Abu Anima. On pense que les deux otages en vie sont mentalement instables.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...