Le Likud va-t-il placer sur sa liste un directeur d’école arabe israélien ?
Rechercher

Le Likud va-t-il placer sur sa liste un directeur d’école arabe israélien ?

Benjamin Netanyahu chercherait à intégrer Nail Zoabi, du village de Nein, afin d'attirer les votes de la communauté arabe israélienne

Nail Zoabi. (Capture d'écran YouTube)
Nail Zoabi. (Capture d'écran YouTube)

Le Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu va probablement réserver une place sur sa liste électorale à Nail Zoabi, un directeur d’école arabe du village de Nein, dans le cadre d’une campagne visant à attirer les électeurs arabes.

Netanyahu a déclaré publiquement qu’il espère recueillir les votes de la communauté arabe lors des prochaines élections de mars et a effectué la semaine dernière un certain nombre de visites très remarquées dans des villes arabes israéliennes.

Zoabi, qui a démissionné il y a plusieurs semaines de son poste d’enseignant, est un partisan de Netanyahu et un activiste de longue date du Likud. Son profil Facebook comporte plusieurs photos d’une visite du Premier ministre dans son école il y a plusieurs années.

Zoabi n’a ni confirmé ni infirmé sa candidature à la liste du Likud.

Posted by ‎נאיל זועבי – Nael zoubi‎ on Friday, September 9, 2016

Netanyahu a réservé les places 5, 26 et 30 pour ses choix personnels, bien que la place n°5 soit probablement occupée par un candidat très en vue.

En attendant, Meretz, le parti d’opposition pacifiste de gauche, annoncera incessamment sous peu qu’une place sur sa liste sera réservée à Ghaida Renawi Zoabi, PDG du Centre Injaz, un groupe à but non lucratif qui vise à accroître le professionnalisme dans les municipalités arabes locales, ont rapporté les médias israéliens.

Zoabi est un patronyme commun parmi les Arabes israéliens et beaucoup sont des cousins éloignés.

Le chef du parti Meretz Nitzan Horowitz, fera une annonce officielle. L’ancien député Issawi Frej, qui a été un législateur arabo-israélien pour Meretz entre 2013-2019, sera placé en cinquième position sur la liste du parti, derrière Zoabi. Bien que le parti ne compte actuellement que trois députés, de récents sondages lui ont attribué cinq sièges lors des prochaines élections.

Ghaida Renawi Zoabi, PDG du Centre Injaz. (Capture d’écran YouTube)

Plus tôt dimanche, la faction Meretz a accepté de ne pas organiser de primaires avant l’élection car aucun membre du parti n’a brigué la direction, actuellement occupée par Horowitz, a rapporté Haaretz. La décision doit encore être approuvée par le comité central du parti.

« Tout comme j’ai brisé le veto palestinien sur les relations avec les Etats arabes, je brise le veto des partis arabes avec les citoyens arabes d’Israël », a déclaré Netanyahu au secrétariat du parti Likud, selon les médias israéliens. Il faisait référence aux quatre accords de normalisation qu’Israël a annoncés avec les pays arabes ces derniers mois.

« Je crois en la doctrine du leader sioniste Ze’ev Jabotinsky selon laquelle tous les droits doivent être accordés à chaque citoyen de l’État d’Israël », a déclaré Netanyahu. « Nous tendons la main aux électeurs arabes – votez pour nous. »

Ce nouveau message marque un changement de ton de Netanyahu, dont le Likud a fait campagne dans le passé sur des allégations non fondées de fraude électorale dans les communautés arabes. Il a à plusieurs reprises diabolisé les législateurs arabes à la Knesset et a acquis une notoriété mondiale pour avoir tenté d’inciter ses partisans à aller voter en les avertissant le jour du scrutin de 2015 que « les électeurs arabes se rendent en masse dans les bureaux de vote ».

Espérant briser le paradigme traditionnel des élections qui a conduit à l’impasse et à la paralysie après trois élections consécutives, Netanyahu a déclaré vendredi à la Treizième chaîne que le vote arabe avait « un énorme potentiel ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...