Le ministère de la Santé va autoriser la vente de cannabis médical en pharmacie
Rechercher

Le ministère de la Santé va autoriser la vente de cannabis médical en pharmacie

Dans le cadre de nouvelles directives, les médecins spécialistes pourront en prescrire sans licence ni approbation préalable, comme pour les autres médicaments

Un employé travaille dans ses plants de cannabis à la structure de production de  Tikun Olam, à proximité de Safed (Crédit :  Abir Sultan/Flash 90)
Un employé travaille dans ses plants de cannabis à la structure de production de Tikun Olam, à proximité de Safed (Crédit : Abir Sultan/Flash 90)

Le ministère de la Santé a fait savoir jeudi qu’il retirerait le cannabis de sa liste des médicaments dangereux, une décision qui permettrait aux pharmacies de pouvoir vendre la substance.

Les médecins spécialistes seraient en mesure de prescrire une ordonnance classique de cannabis, comme pour d’autres médicaments, sans avoir besoin de licence spéciale ni d’approbation préalable du ministère.

Cette décision permettra aux pharmacies de vendre des produits à base de cannabis aux patients de plus de 18 ans. Les médecins pourront en prescrire jusqu’à 40 grammes par ordonnance.

Ces dernières pourront être réalisées pour plusieurs pathologies, notamment les maladies cancéreuses, les maladies inflammatoires de l’intestin, les troubles neurologiques comme l’épilepsie et la maladie de Parkinson, le VIH et les épilepsies sévères chez les mineurs.

Le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman a précisé que cette décision n’était pas synonyme de légalisation.

« J’ai décidé de suivre la position des professionnels du ministère de la Santé et d’autoriser les ordonnances plutôt que des autorisations pour certaines conditions médicales pour lesquelles le diagnostic est clair », a indiqué Yaakov Litzman, d’après la Douzième chaîne israélienne.

On ignore encore quand ces nouvelles directives entreront en vigueur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...