Rechercher

Le ministère des Affaires étrangères appelle à la grève suite à un conflit salarial

Le syndicat des travailleurs a demandé aux employés de ne participer à aucune des préparations à la visite de Trump, prévue à la fin du mois

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le président élu Donald Trump avant de prononcer son discours de victoire au Hilton de New York, le 9 novembre 2016 (Crédit : Joe Raedle / Getty Images via JTA)
Le président élu Donald Trump avant de prononcer son discours de victoire au Hilton de New York, le 9 novembre 2016 (Crédit : Joe Raedle / Getty Images via JTA)

Les employés du ministère des Affaires étrangères ont déclaré une grève générale pour perturber la prochaine visite qui a été programmée par le président américain Donald Trump.

Dans une note envoyée à tous les employés du ministère en Israël comme à l’étranger, le chef du syndicat des travailleurs Hanan Goder a donné pour instruction de ne participer à aucune des préparations en amont de la visite de Trump à partir de jeudi.

Le conflit qui oppose les services diplomatiques et le ministère des Finances sur les bas salaires perdure depuis plusieurs années.

Les diplomates affirment que les accords passés n’ont pas été honorés et que les budgets ne sont pas approuvés.

Jérusalem et Washington sont en pourparlers en vue de l’organisation de la visite de vingt-quatre heures que devrait effectuer Trump en Israël, et qui aurait lieu, selon les rumeurs, le 22 mai.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...