Le NAACP et l’ADL vont former les responsables du New Jersey contre la haine
Rechercher

Le NAACP et l’ADL vont former les responsables du New Jersey contre la haine

Ce partenariat survient après une fusillade dans un supermarché casher de Jersey City ; les crimes de haine racistes et antisémites ont plus que doublé depuis 2016 dans l'Etat

Les leaders du New Jersey de l'ADL et du NAACP annoncent une initiative conjointe de lutte contre les haines chez les responsables publics (Autorisation : ADL via JTA)
Les leaders du New Jersey de l'ADL et du NAACP annoncent une initiative conjointe de lutte contre les haines chez les responsables publics (Autorisation : ADL via JTA)

JTA — Les organisations de lutte contre les discriminations envers les communautés juive et afro-américaine aux Etats-Unis ont établi un partenariat pour combattre la haine dans le New Jersey.

L’ADL (Anti-Defamation League), qui lutte contre l’antisémitisme et le fanatisme et le NAACP, qui combat le racisme et les discriminations, ont annoncé jeudi la mise en place de leur partenariat. Il survient environ un mois après une fusillade survenue dans un supermarché casher de Jersey City qui a causé la mort de quatre personnes.

Le quartier où a eu lieu la fusillade, Greenville, est un quartier largement afro-américain ou s’installe une communauté juive croissante. L’un des tireurs, également tué pendant l’attaque, était membre, dans le passé, des Black Hebrew Israelites, un mouvement comprenant certaines sectes définies par l’ADL comme des groupes de haine.

Il y a également eu deux récentes attaques au couteau contre des Juifs dans le comté de Rockland, adjacent au New Jersey. Dans l’ensemble, selon un communiqué de presse, les crimes de haine racistes et antisémites dans le New Jersey ont plus que doublé depuis 2016.

Des urgentistes travaillent dans un supermarché casher, lieu d’une fusillade à Jersey City, N.J., le mercredi 11 décembre 2019. (AP/Seth Wenig)

« Les derniers mois ont été parmi les plus difficiles pour la communauté juive dans notre région dans l’histoire récente », a commenté Evan Bernstein, directeur régional pour New York et le New Jersey de l’ADL, dans un communiqué. « Nous espérons et nous avons la conviction que notre partenariat renouvelé avec le NAACP permettra à nos communautés de baisser les armes et de nous dresser, ensemble, face au fanatisme et face à ceux qui cherchent à nous diviser et à nous distraire de l’important travail qu’il nous reste à faire. »

Ce partenariat repose sur trois axes : une collaboration visant à éduquer les responsables élus sur la haine, l’organisation d’un certain nombre de sessions d’écoute avec des citoyens des deux groupes et la mise en place d’une réponse conjointe aux incidents de haine survenant dans l’Etat. Les groupes ont travaillé ensemble dans le passé sur les droits civils, le droit de vote, la réforme de la justice pénale et autres questions en lien.

Suite à la fusillade de Jersey City, une responsable scolaire locale, Joan Terrell-Paige, avait écrit un post sur Facebook qualifiant les Juifs locaux de « brutes » et faisant part de sa sympathie pour les tireurs incriminés.

Malgré les appels à sa démission lancés par les politiciens locaux et le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, elle est restée membre du bureau d’Education de la ville après avoir reçu le soutien des habitants de Greenville et d’autres responsables locaux.

« Nous nous tenons aux côtés de nos sœurs et frères juifs dans la condamnation forte des actes de haine perpétrés contre la communauté juive de notre Etat et dans ses environs au cours des derniers mois », a commenté Richard T. Smith, président de la Conférence de l’Etat du New Jersey au sein du NAACP, dans une déclaration. « À la communauté juive du New Jersey, je veux que vous le sachiez : le NAACP est à vos côtés en ces temps difficiles et dans tous les autres. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...