Le Pape bénit un rabbin et sa femme pour leur 70e anniversaire de mariage
Rechercher

Le Pape bénit un rabbin et sa femme pour leur 70e anniversaire de mariage

Rabbi Erwin Schild et son épouse Laura ont reçu la bénédiction papale pour leur travail pour le dialogue inter-religieux

Rabbi Erwin Schild parlant à Yad Vashem (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Rabbi Erwin Schild parlant à Yad Vashem (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Un rabbin de Toronto et son épouse ont reçu une bénédiction du pape comme cadeau d’anniversaire de mariage.

Pour marquer leur 70e année ensemble, Rabbi Erwin Schild et son épouse, Laura, ont reçu un rouleau, dans lequel un message était rédigé à la main, qui était marqué du sceau papal ainsi qu’une photo de François.

Le couple a reçu cet honneur par le cardinal Thomas Collins, archevêque de Toronto, au Adath Israel Congregation, dont Schild a été le chef spirituel entre 1947 et 1989.

La bénédiction du pape est accordée pour marquer des événements importants tels que les baptêmes, les anniversaires de mariages ou les mariages qui rythment la vie des Catholiques romains.

Elle est très rarement accordée à des non-Chrétiens, a signalé le Toronto Star.

Le Pape François lors d'une messe le 9 février 2016 à la basilique Saint-Pierre au Vatican (Crédit : FILIPPO MONTEFORTE / AFP)
Le Pape François lors d’une messe le 9 février 2016 à la basilique Saint-Pierre au Vatican (Crédit : FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

« Ils ont tendu la main pour devenir des bâtisseurs de ponts et pour montrer la voie à suivre », a déclaré Collins à ceux qui étaient présents lors d’un événement inter-religieux au Adath Israel.

Collins a noté que Schild, qui a fêté ses 96 ans le 9 mars, a longtemps été un chef de file interconfessionnel qui a encouragé les relations positives entre Chrétiens et Juifs.

Schild, qui est né en Allemagne et qui a survécu au camp de concentration de Dachau, a aidé à construire la congrégation de la synagogue conservatrice, qui compte actuellement 1 800 familles.

Dans ses remarques, Schild a qualifié la bénédiction papale de « cadeau incroyable » qui exige « un degré exceptionnel d’appréciation ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...