Le Parti travailliste salue le “nouvel espoir” de la victoire de Gabbay
Rechercher

Le Parti travailliste salue le “nouvel espoir” de la victoire de Gabbay

Amir Peretz a félicité l’ex-ministre de Koulanou de sa victoire surprise; les cadres du parti promettent de l’aider à renverser le gouvernement de droite

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Avi Gabbay s'adresse aux journalistes avant l'annonce de son élection à la tête du Parti travailliste, à Tel Aviv, le 10 juillet 2017. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Avi Gabbay s'adresse aux journalistes avant l'annonce de son élection à la tête du Parti travailliste, à Tel Aviv, le 10 juillet 2017. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Les membres du Parti travailliste ont loué lundi soir leur nouveau président, Avi Gabbay, après sa victoire surprise contre l’expérimenté député Amir Peretz, le décrivant comme un nouveau départ pour le parti de gauche qui attend depuis longtemps de sortir de son marasme politique.

Concédant sa défaite, Peretz a dit sur Twitter qu’il avait appelé Gabbay « pour le féliciter de son élection au poste de chef du Parti travailliste et de sa candidature pour être Premier ministre. »

Dans une démonstration d’unité, Peretz a déclaré que lui et ses partisans « seraient à ses côtés et l’aideraient à ramener le Parti travailliste au pouvoir. »

Isaac Herzog, président sortant du parti éliminé au premier tour de la primaire la semaine dernière, a été lundi l’un des premiers à féliciter Gabbay, même s’il avait annoncé son soutien à Peretz.

« Je viens de parler à Avi Gabbay et je l’ai félicité pour son impressionnante campagne, a dit Herzog sur Twitter. Je lui ai dit que je le soutenais et l’aiderai à renforcer le Parti travailliste et à changer le gouvernement. Je lui souhaite bonne chance. »

Partisans travaillistes d'Avi Gabbay, à Tel Aviv, le 10 juillet 2017. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Partisans travaillistes d’Avi Gabbay, à Tel Aviv, le 10 juillet 2017. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Tzipi Livni, dont le parti Hatnua est allié au Parti travailliste pour former le groupe parlementaire de l’Union sioniste, a dit que la victoire de Gabbay marquait un tournant optimiste pour le parti.

« Notre mission partagée pour l’instant est de produire un nouvel espoir sincère pour remplacer le gouvernement et proposer à Israël et à ses citoyens, une autre voie, meilleure pour Israël et ses citoyens », a déclaré Livni dans un communiqué.

« A présent que le Parti travailliste a terminé son processus démocratique interne, nous devons nous tourner vers le peuple et parler à tous, ce sera un message pour l’ immense population d’Israël qui croit en notre voie et désire remplacer le gouvernement et sa voie », a-t-elle ajouté.

Stav Shaffir, députée travailliste et soutien de Gabbay, a salué le nouveau président, le décrivant comme une nouvelle chance pour le parti.

« Victoire ! Le début d’une nouvelle voie », a-t-elle écrit sur Twitter.

Ehud Barak, dernier travailliste à avoir été Premier ministre, a déclaré que l’élection de Gabbay à la tête du parti était la preuve d’une « révolution » au sein du parti.

« Les membres voulaient la victoire, a-t-il écrit sur Twitter. Bibi transpire, et à juste titre. »

Avi Gabbay à son arrivée dans un bureau de vote de Tel Aviv, le 10 juillet 2017. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Avi Gabbay à son arrivée dans un bureau de vote de Tel Aviv, le 10 juillet 2017. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

D’autres politiciens que ceux du Parti travailliste ont rendu hommage à Gabbay après sa victoire.

Yair Lapid, le président de Yesh Atid, a salué l’élection de Gabbay, affirmant que la politique israélienne avait « besoin de bonnes personnes ».

« Je suis ravi que Gabbay ait décidé d’apporté ses connaissances et son expérience aux citoyens d’Israël », a-t-il dit dans une vidéo publiée sur Twitter.

Naftali Bennett, président du parti de droite HaBayit HaYehudi, a indiqué sur Twitter avoir eu Gabbay au téléphone après sa victoire, disant qu’il avait félicité l’ancien ministre de Koulanou pour sa victoire, qui « exprime le désir de renouveau des membres du Parti travailliste. »

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...