Rechercher

Le propriétaire du Beitar Jérusalem arrêté pour fraude massive et crimes sexuels

La police affirme que Moshe Hogeg et sept autres suspects ont empoché des dizaines de millions de shekels dans le cadre d'une escroquerie "systématique" ; Hogeg nie les faits

Moshe Hogeg, propriétaire du Beitar Jérusalem, vu lors du match de la Premier League israélienne entre le Beitar Jérusalem et l'Hapoel Beersheba au Teddy Stadium de Jérusalem, le 25 août 2019. (Flash90)
Moshe Hogeg, propriétaire du Beitar Jérusalem, vu lors du match de la Premier League israélienne entre le Beitar Jérusalem et l'Hapoel Beersheba au Teddy Stadium de Jérusalem, le 25 août 2019. (Flash90)

La police a arrêté jeudi Moshe Hogeg, le propriétaire du club de football Beitar Jerusalem, et sept autres personnes soupçonnées d’être impliquées dans une fraude massive présumée liée aux crypto-monnaies.

Les forces de l’ordre ont déclaré que les suspects ont volé des dizaines de millions de shekels.

Des agents de l’unité anti-corruption Lahav 433 de la police israélienne ont fait une descente dans des maisons et des bureaux appartenant aux suspects, recueillant des preuves et saisissant des objets liés à l’enquête, a déclaré la police.

La police a déclaré que les suspects ont opéré sur une longue période, « en coopération et de manière systématique, tout en escroquant les investisseurs dans un certain nombre de projets dans le domaine des crypto-monnaies. »

« Chacun a empoché des millions de shekels, tout en faisant de fausses présentations aux investisseurs potentiels pour qu’ils investissent dans des entreprises apparemment rentables », a déclaré la police.

La police a déclaré que Hogeg est également soupçonné d’avoir commis des crimes impliquant un délit sexuel et une atteinte à la moralité, sans donner plus de détails.

Au début du mois, un mannequin connu a déclaré que Hogeg l’avait agressée sexuellement il y a plusieurs années, alors qu’elle avait 17 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...