Le rappeur emprisonné Kodak Black fait un deuxième don à une synagogue Habad
Rechercher

Le rappeur emprisonné Kodak Black fait un deuxième don à une synagogue Habad

L'artiste purge une peine de prison pour avoir falsifié, à deux reprises, les informations de son casier judiciaire sur un formulaire à remplir pour se procurer des armes à feu

Le rappeur Kodak Black se produit sur scène lors de la deuxième journée du Rolling Loud Festival au Banc of California Stadium le 15 décembre 2018 à Los Angeles, Californie. (Crédit : Scott Dudelson/Getty Images via JTA)
Le rappeur Kodak Black se produit sur scène lors de la deuxième journée du Rolling Loud Festival au Banc of California Stadium le 15 décembre 2018 à Los Angeles, Californie. (Crédit : Scott Dudelson/Getty Images via JTA)

JTA — Le rappeur américain d’origine haïtienne, Bill K. Kapri (né Dieuson Octave), plus connu sous le nom de Kodak Black, a fait un don de 1 000 dollars à une synagogue Habad située dans le sud de la Floride alors qu’il purge une peine de 46 mois de prison.

Le don, effectué la semaine dernière, était son deuxième en deux ans au Downtown Jewish Center Chabad of Fort Lauderdale, selon le rabbin Schneur Kaplan.

Le rappeur, âgé de 22 ans et connu pour les tubes « Zeze » et « Roll in Peace », est affilié à la synagogue par le biais de son avocat, Bradford Cohen, qui en est membre.

« Je crois savoir qu’il est un individu philanthrope, et son avocat lui a fait part de choses que nous faisons, alors il a voulu y contribuer », a déclaré le rabbin Kaplan à la Jewish Telegraphic Agency.

« C’est une belle chose de voir que nous avons reçu le soutien de gens même en dehors de la communauté juive qui apprécient le travail que nous faisons. »

Kodak Black, aux six millions d’abonnés sur YouTube, a été condamné à près de quatre ans de prison le mois dernier pour avoir menti sur des formulaires de vérification des antécédents pour l’achat de deux armes à feu. La donation au Habad faisait partie des 8 000 dollars de dons totaux faits par le rappeur, qui a également fait un don à une école maternelle du sud de la Floride et à un enfant aveugle, selon le site TMZ.

Kodak Black aurait dû purger une peine de dix ans. Son avocat s’est exprimé sur Rolling Stones : “Comparé à ce à quoi il s’attendait, comparé à ce qu’il a reçu, je pense qu’il est simplement soulagé que le juge n’ait pas suivi la volonté du gouvernement. Le juge a bien appuyé ses dons pour des œuvres caritatives, les bonnes choses qu’il a faites pour certaines communautés au sud de la Floride et à travers le pays,” cité par le site des Inrockuptibles.

Kaplan a indiqué que le don au Habad servira à la construction de son nouveau bâtiment et espère être en contact avec Kodak Black à l’avenir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...