Le rapport sur la pauvreté minimise le nombre de pauvres, selon un organisme
Rechercher

Le rapport sur la pauvreté minimise le nombre de pauvres, selon un organisme

Latet affirme que le vrai nombre de personnes pauvres en Israël est de 2,6 milions, et pas 1,7 million cité dans l'étude officielle

Photo illustrative d'une femme pauvre demandant la charité à Jérusalem (Crédit photo:  (Nati Shohat/Flash90)
Photo illustrative d'une femme pauvre demandant la charité à Jérusalem (Crédit photo: (Nati Shohat/Flash90)

Un organisme de bienfaisance affirme qu’il y a près d’un million de personnes de plus vivant en dessous du seuil de pauvreté en Israël que le nombre cité dans une étude officielle publiée la semaine dernière.
 
Selon l’enquête sur la pauvreté en Israël en 2014 que l’Institut national d’assurance (INA) a publié mercredi dernier, 1,7 million de personnes en Israël vivent en dessous du seuil de pauvreté, dont 776 000 enfants, soit près d’un enfant sur trois.

Mais l’organisation Latet, qui travaille avec des ONG pour aider les pauvres en Israël, dit que ce chiffre serait de plus de 2,6 millions de personnes, a rapporté la radio publique.

Il y a environ 8,4 millions d’habitants en Israël.

Le rapport publié récemment l’INA montre que l’économie d’Israël perd quelque 50 milliards de shekels (11,8 milliards d’euros) par an, principalement en raison de la perte de capacité de gain ainsi que des dépenses directes et indirectes dûes à la pauvreté.

Selon Latet, un investissement de 76 milliards de shekels (18 milliards d’euros) sur 10 ans pourrait ramener le taux de pauvreté en Israël au niveau des autres pays de l’OCDE.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...