Israël en guerre - Jour 66

Rechercher

Le shekel tombe à 3,87 contre le dollar, son niveau le plus bas en 7 ans

Les actions chutent également, Liberman reproche à Netanyahu, Smotrich et Gafni d'avoir ignoré les avertissements de ralentissement économique

Nouveaux billets de shekels israéliens, 24 septembre 2023. Illustration (Crédit : Hadar Youavian/Flash90)
Nouveaux billets de shekels israéliens, 24 septembre 2023. Illustration (Crédit : Hadar Youavian/Flash90)

Le shekel israélien, de plus en plus faible, a encore plongé mercredi, tombant à 3,87 par rapport au dollar américain, son taux le plus bas depuis sept ans.

Le dollar s’échangeait à 3,81 shekels dimanche. Le nouveau taux a augmenté de 1,5 % depuis le début de la semaine.

Les cours des indices boursiers de Tel Aviv ont également baissé, avec le TA 125 qui a perdu 1,5% et le TA 35 1,3%, tandis que les indices sectoriels Tel Aviv-Immobilier et Tel Aviv-Technologie ont, quant à eux, chuté de 2%.

La chute du shekel par rapport aux devises étrangères au cours de l’année écoulée a déjà eu un impact sur le prix des produits importés tels que les voitures et les appareils électriques.

Selon les analystes, la mauvaise performance du shekel est largement due aux inquiétudes concernant les troubles politiques liés à la refonte du système judiciaire prévue par le gouvernement, qui a déclenché des protestations de masse qui durent depuis des mois.

La perte de valeur de la monnaie augmente l’inflation et pourrait conduire à de nouvelles hausses des taux d’intérêt par la banque centrale.

Avigdor Liberman, président du parti d’opposition Yisrael Beytenu et ancien ministre des Finances, a fustigé son successeur Bezalel Smotrich, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président de la commission des Finances de la Knesset, Moshe Gafni, et les a accusés d’avoir ignoré la situation.

Une photo distribuée par les organisateurs des manifestations montre les protestataires sur le Boulevard Rothschild à Tel Aviv, avec une bannière disant « La dictature va s’effondrer », le 17 septembre 2023. (Crédit : Ori Jaffe)

« Le Premier ministre ne tient compte d’aucun avertissement, la politique économique présentée par le ministre des Finances est que les choses iront bien ‘avec l’aide de Dieu‘, et le président de la commission des Finances est persuadé que la situation est excellente », a-t-il écrit sur X, anciennement Twitter. « Ce gouvernement nous mène vers un chaos économique total. Il est temps de nommer d’autres dirigeants, responsables et professionnels. »

Mardi, Gafni (Yahadut HaTorah, parti ultra-orthodoxe) a rejeté catégoriquement un rapport de l’OCDE exhortant le gouvernement à mettre fin aux subventions accordées aux étudiants des Yeshiva afin de combler le fossé socio-économique. Il a déclaré que les auteurs du rapport ne comprenaient pas que l’étude de la Torah était ce qui avait permis au peuple juif de survivre pendant des milliers d’années d’exil avec l’objectif de revenir sur la terre d’Israël.

Le mois dernier, la grande institution financière américaine JPMorgan Chase & Co. a averti que l’affaiblissement récent du shekel israélien pourrait être un signe de tendances à long terme pour la monnaie.

Citant les troubles politiques actuels en Israël liés à la refonte de la coalition, la banque a déclaré dans une note à ses clients que si les fluctuations du shekel ont largement reflété celles des actions américaines ces dix dernières années, cette relation pourrait s’estomper à mesure que les investisseurs israéliens allouent davantage de fonds à des actifs étrangers.

La grande crainte du secteur des affaires et de la technologie est que la loi proposée n’érode la démocratie et n’affaiblisse l’équilibre des pouvoirs, ce qui rendrait les investisseurs en capital-risque et les autres bailleurs de fonds réticents à l’idée d’investir leur argent dans le pays et déclencherait un exode de fonds.

Selon un article publié par le ministère des Finances en septembre, les investissements étrangers en Israël ont chuté de 60 % au cours du premier trimestre de cette année.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.