Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

Le Shin Bet arrête 2 Palestiniens qui préparaient des attentats pour les CGRI

Yousef Mansour et Marsil Mansour, résidents de Cisjordanie, communiquaient avec des agents de la Force Qods via les médias sociaux

Yousef Mansour (à droite) et Marsil Mansour, arrêtés par les services de sécurité pour des infractions graves présumées, le 17 avril 2023. (Crédit : Shin Bet)
Yousef Mansour (à droite) et Marsil Mansour, arrêtés par les services de sécurité pour des infractions graves présumées, le 17 avril 2023. (Crédit : Shin Bet)

Les forces de sécurité israéliennes ont découvert que la Force al-Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran (CGRI) tentait de recruter des Palestiniens pour mener des attaques terroristes contre des cibles israéliennes, et ont arrêté deux hommes de Cisjordanie soupçonnés de planifier une attaque, selon un communiqué émis lundi par l’agence de sécurité Shin Bet.

Selon un communiqué, Yousef Mansour et Marsil Mansour, résidents palestiniens de Cisjordanie, étaient en contact via les réseaux sociaux avec des agents de la Force al-Qods, qui s’étaient présentés à eux comme des membres du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah au Liban, soutenu par l’Iran.

Les deux hommes auraient accepté d’introduire clandestinement des armes et du matériel militaire en Cisjordanie, vraisemblablement pour les utiliser dans des attaques terroristes contre des cibles israéliennes.

Yousef Mansour a accepté, à la demande des agents du CGRI, de recueillir des informations sur les activités militaires israéliennes dans tout le pays et de recruter activement d’autres agents, selon les accusations du Shin Bet.

Pour financer l’opération, Yousef a reçu de l’argent des agents, qui lui a été transmis avec l’aide de Marsil.

Le Shin Bet a déclaré qu’un acte d’accusation inculpant le duo de « graves infractions à la sécurité » avait été déposé.

Le Shin Bet a identifié Hajj Muhammad Radwan – plus connu sous le nom de Mohammed Bashir – comme l’un des agents du Corps des gardiens de la révolution islamique et a publié une photo de lui avec le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah. Un autre agent a été nommé, il s’agit d’une femme appelée Huda Mahana.

L’agent du CGRI Hajj Muhammad Radwan, plus connu sous le nom de Mohammed Bashir sur une photo non datée avec le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah (à gauche). (Crédit : Shin Bet)

Tous deux se seraient présentés à Yousef Mansour et Marsil Mansour comme des membres du Hezbollah.

Le Shin Bet a déclaré que Bashir et Mahana appartiennent à la division palestinienne du CGRI – dirigée par Saeed Izadi – chargée d’aider les groupes terroristes palestiniens en Cisjordanie.

L’Iran aurait rallié des groupes militants dans des pays et régions alliés pour lancer des attaques contre Israël, et a coordonné les récentes attaques à la roquette du Hamas depuis la bande de Gaza et les zones contrôlées par le groupe terroriste libanais Hezbollah, un mandataire iranien, au début de ce mois.

Huda Mahana, un agent présumé du CGRI nommé par le Shin Bet, le 17 avril 2023. (Shin Bet)

Selon un article publié la semaine dernière par le Wall Street Journal, le général iranien Esmail Ghaani, chef de la Force al-Qods, a tenu ces dernières semaines une série de réunions secrètes avec des groupes militants au Moyen-Orient, dont certains opérant en Syrie et en Irak, pour discuter d’attaques contre Israël sur de multiples fronts et avec une détermination renouvelée, avec le soutien de l’Iran. Le CGRI, y compris la Force al-Qods, est une organisation classée terroriste par les États-Unis.

Début avril, Ghaani s’est rendu à Beyrouth pour y rencontrer des hauts responsables des groupes terroristes palestiniens Hamas et Jihad islamique palestinien, ainsi que du Hezbollah, à l’ambassade d’Iran dans la capitale libanaise, a rapporté le Wall Street Journal, citant des « personnes familières avec les discussions ».

Peu après, un barrage de 34 roquettes a été tiré du sud du Liban vers le nord d’Israël, dont 25 ont été interceptées par le système de défense antiaérienne du Dôme de fer. Au moins trois personnes ont été blessées et plusieurs bâtiments ont été endommagés. La salve de jeudi dernier représente le plus grand nombre de roquettes tirées depuis le Liban depuis la guerre de 2006, au cours de laquelle des milliers de roquettes ont été lancées sur Israël.

Des volées de roquettes ont également été lancées depuis la bande de Gaza le même jour.

Le service a averti que le CGRI essayait de plus en plus de mener des attaques en Cisjordanie et en Israël, et a déclaré que l’enquête récente « a mis en évidence leurs méthodes d’opération ».

« Le Shin Bet considère avec sévérité les tentatives de l’Iran et de ses mandataires d’établir des infrastructures secrètes en Israël dont le but est de mener des activités terroristes contre les citoyens d’Israël, et continuera à travailler avec les forces de sécurité afin de localiser et de contrecarrer à l’avance toute activité qui met en danger la sécurité de l’État », a ajouté le communiqué.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.