Le Texas retire des stèles de prisonniers de guerre allemands avec croix gammées
Rechercher

Le Texas retire des stèles de prisonniers de guerre allemands avec croix gammées

La Military Religious Freedom Foundation avait lancé une campagne pour que deux pierres tombales soient retirées après avoir été découvertes par un ancien combattant juif

Deux photos non datées de pierres tombales de prisonniers de guerre portant des croix gammées au cimetière national de Fort Sam Houston à San Antonio, Texas. (Autorisation de la Military Religious Freedom Foundation via JTA)
Deux photos non datées de pierres tombales de prisonniers de guerre portant des croix gammées au cimetière national de Fort Sam Houston à San Antonio, Texas. (Autorisation de la Military Religious Freedom Foundation via JTA)

JTA – Le ministère des Affaires des anciens combattants a retiré deux pierres tombales portant des croix gammées d’un cimetière militaire au Texas.

Sans tambour ni trompette, le ministère a retiré lundi matin les pierres tombales des deux soldats allemands, prisonniers de guerre américains, du cimetière national de Fort Sam Houston à San Antonio.

La Military Religious Freedom Foundation, une organisation qui défend les soldats et les vétérans qui dénoncent la discrimination dans l’armée, a lancé une campagne pour le retrait des pierres tombales en mai, après leur découverte par un vétéran d’origine juive.

Le ministère des Anciens combattants avait rejeté les demandes initiales de remplacement des pierres tombales, affirmant qu’il n’était pas légalement autorisé d’enlever ou de modifier unilatéralement les pierres tombales en vertu de la National Historic Preservation Act [loi sur la préservation de l’histoire nationale]. Mais l’agence a rapidement changé de cap après que les députés du Congrès soient intervenus, annonçant en juin qu’elle allait les enlever sans fixer de date.

Le quotidien San Antonio Express-News a été le premier à faire état de cette initiative.

On ignore pourquoi seules les deux pierres tombales, parmi les 132 Allemands enterrés dans la section des prisonniers de guerre du cimetière, portent les inscriptions nazies. Les deux défunts sont morts en 1943. Les pierres tombales ont été marquées d’une croix gammée à l’intérieur d’une croix de fer allemande et portent l’inscription suivante : « Il est mort loin de sa maison pour le Führer, le peuple et la patrie. »

Une autre pierre tombale avec une swastika dans un cimetière militaire de l’Utah n’a pas encore été retirée.

On estime à 860 le nombre de prisonniers de guerre allemands de la Première et de la Seconde Guerre mondiale enterrés dans 43 cimetières à travers les États-Unis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...