Rechercher

Le Trésor américain sanctionne des individus pour soutien financier au Hezbollah

Selon le Trésor, le "réseau de facilitateurs financiers du Hezbollah a aidé le groupe à exploiter les ressources financières du Liban et à survivre à la crise économique actuelle"

Des Libanais brandissent un drapeau du Hezbollah alors que des pétroliers transportant du carburant iranien arrivent de Syrie à al-Ain, dans la vallée de la Bekaa, à l'est du Liban, le 16 septembre 2021. (Crédit : AFP)
Des Libanais brandissent un drapeau du Hezbollah alors que des pétroliers transportant du carburant iranien arrivent de Syrie à al-Ain, dans la vallée de la Bekaa, à l'est du Liban, le 16 septembre 2021. (Crédit : AFP)

Le département du Trésor américain a imposé mardi des sanctions à l’encontre de trois personnes et d’une société qui, selon lui, contribuent au financement des activités du Hezbollah.

Les sanctions imposées par l’Office of Foreign Assets Control du Trésor visent Adel Diab, Ali Mohamad Daoun, Jihad Salem Alame et leur société, Dar Al Salam for Travel & Tourism.

Selon le Trésor, le « vaste réseau de facilitateurs financiers du Hezbollah a aidé le groupe à exploiter les ressources financières du Liban et à survivre à la crise économique actuelle ».

Le groupe, désigné comme une entité terroriste par les États-Unis depuis 2001, utilise des hommes d’affaires pour « accéder à un soutien matériel et financier par le biais du secteur commercial légitime », indique le Trésor, « afin de financer ses actes de terrorisme et ses tentatives de déstabilisation des institutions politiques libanaises. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...