L’émir du Koweït hospitalisé aux Etats-Unis, un entretien avec Trump reporté
Rechercher

L’émir du Koweït hospitalisé aux Etats-Unis, un entretien avec Trump reporté

Les médias koweïtiens ont indiqué que l'émir avait été admis pour des "examens médicaux" dans un hôpital des Etats-Unis, sans donner davantage de détails

L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, le 10 juillet 2018. (Crédit : AP Photo/Mark Schiefelbein)
L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, le 10 juillet 2018. (Crédit : AP Photo/Mark Schiefelbein)

L’émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, 90 ans, a été admis pour des « examens médicaux » dans un hôpital des Etats-Unis, ce qui a entraîné le report d’une rencontre avec le président Donald Trump, a indiqué dimanche l’agence officielle Kuna.

En août dernier, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif, en visite au Koweït, avait souhaité sur Twitter un « prompt rétablissement » à l’émir alors qu’aucune information n’avait été donnée auparavant sur une éventuelle détérioration de son état de santé.

L’agence koweïtienne Kuna avait alors aussitôt affirmé que cheikh Sabah « s’était remis et était désormais en bonne santé », sans fournir aucune autre précision.

Dimanche, l’agence a juste indiqué que l’émir avait été admis pour des « examens médicaux » dans un hôpital des Etats-Unis, sans dire lequel et sans préciser de date.

« Son admission a entraîné le report de son sommet avec M. Trump à une date qui sera annoncée ultérieurement », a-t-elle ajouté. L’émir s’était rendu lundi dernier aux Etats-Unis et sa rencontre avec le président américain était initialement prévue le 12 septembre.

La Maison Blanche a confirmé le report de l’entretien avec Donald Trump précisant dans un communiqué que « le président souhaite à son ami (…) un prompt rétablissement et attend de l’accueillir à Washington dès qu’il se sentira mieux ».

La dernière apparition publique de l’émir remonte à début août lorsqu’il avait participé à la prière marquant l’Aïd al-Adha, la grande fête musulmane. Il semblait en forme.

Cheikh Sabah a succédé à son frère, le défunt cheikh Jaber al-Ahmad Al-Sabah, en janvier 2006.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...