Les 7 Juives de Playboy
Rechercher

Les 7 Juives de Playboy

Hugh Hefner est mort il y a peu à 91 ans. Cet article avait été publié en 2015, quand son magazine emblématique avait annoncé qu’il ne publierait plus de modèles totalement nus

Soixante playmates autour de Hugh Hefner pour le 60e anniversaire de Playboy, à Los Angeles, le 16 janvier 2014. (Crédit : Rachel Murray/Getty Images for Playboy via JTA)
Soixante playmates autour de Hugh Hefner pour le 60e anniversaire de Playboy, à Los Angeles, le 16 janvier 2014. (Crédit : Rachel Murray/Getty Images for Playboy via JTA)

JTA – Tous ceux qui affirmaient lire Playboy « pour les articles » pourraient maintenant être sincères.

Le magazine a annoncé que son magazine ne présenterait plus de modèles nus. Il aura cependant toujours des « photographies sexy et séductrices des plus belles femmes du monde », selon un communiqué de presse. Pour la publication qui a changé la vision de la sexualité en Amérique, c’est cependant certainement la fin d’une ère.

Dans un article sur ce changement d’orientation, le New York Times a expliqué comment l’accessibilité immédiate à de la pornographie sur internet avait hâté le déclin de Playboy : « les magazines pornographiques, même ceux qui sont légendaires comme Playboy, ont perdu leur valeur choc, leur valeur commerciale et leur pertinence culturelle. »

Le magazine, fondé par Hugh Hefner en 1953, a vu sa circulation chuter, d’environ 5,6 millions d’exemplaires en 1975 à quelque 800 000 en 2015.

Playboy magazine. (screen capture: Playboy.com)
Le magazine Playboy. (Crédit : capture d’écran Playboy.com)

Le site internet de Playboy n’affiche plus de photos de nus depuis août 2014, et a vu son trafic multiplié par quatre.

Les jeunes femmes juives de Playboy n’ont jamais été particulièrement nombreuses, mais en voici sept qui sont apparues dans le magazine emblématique.

Cindy Fuller (mai 1959)

Fuller est souvent décrite comme la première playmate du mois juive de Playboy. La playmate est le modèle qui figure en page centrale du magazine, avec une biographie et plusieurs photographies où elle est nue. Il est impossible de confirmer qu’elle soit la première, car Playboy n’a jamais enregistré la religion de ses modèles.

Susan Bernard (décembre 1966)

Bernard dit qu’elle n’avait pas tout à fait 18 ans quand elle a posé nu devant un sapin de Noël en 1966 (sujet qu’elle a abordé dans une interview 30 ans après). Elle a ensuite épousé Jason Millier, dramaturge récompensé par le prix Pulitzer.

Sally Sheffield (mai 1969)

Sheffield a passé huit mois dans un kibboutz israélien, où elle dit avoir inséminé des poules. Dans son profil publié dans Playboy, elle rend hommage à l’intégrité de Moshe Dayan, qui était à l’époque le ministre de la Défense d’Israël.

Barbi Benton (mars 1970, décembre 1973, janvier 1975, décembre 1985)

Née Barbara Klein, Benton est présente dans quatre numéros de Playboy, mais n’a jamais eu droit aux pages centrales du magazine. Plus connue pour être la petite amie de Hefner pendant la plus grande partie des années 1970, elle a aussi enregistré un tube. Son single « Brass Kunckles » de 1975 a été classé à la cinquième place des ventes aux Etats-Unis.

Barbi Benton (Crédit : Wikipedia)
Barbi Benton (Crédit : Wikipedia)

Nikki Ziering (septembre 1997)

Ziering, née Schieler, s’est convertie au judaïsme juste avant d’apparaître dans Playboy.

Elle s’est convertie pour épouser Ian Ziering, acteur de « Beverly Hills, 90210 », avec qui elle a eu une fille avant de divorcer en 2002.

Elle a depuis participé à plusieurs émissions de téléréalité et a joué dans des films comme « National Lampoon’s Gold Diggers ».

Nikki Ziering (Crédit : Jerry Shandrew/Wikipedia)
Nikki Ziering (Crédit : Jerry Shandrew/Wikipedia)

Lindsey Vuolo (novembre 2001)

Quand Vuolo a dit à ses parents juifs qu’elle allait poser nu pour Playboy, ils lui ont répondu de « s’assurer qu’elle soit à la maison pour Pessah. »

Elle avait raconté à Playboy son programme d’échange de deux semaines en Israël, l’une des expériences les plus importantes de sa vie.

Juste après avoir posé, Vuolo avait débattu avec le rabbin orthodoxe Shumley Boteach, l’auteur du célèbre Kosher Sex, niant avoir été exploitée par le magazine pour de l’argent.

Anita Marks (septembre 2002)

Marks a posé pour Playboy au milieu de sa carrière de joueuse professionnelle de football. La jeune femme, diplômée de l’université de Floride du Sud, est à présent animatrice sportive pour des radios comparables à CBS ou ESPN.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...