Rechercher

Les avocats de la famille royale anglaise accusés d’antisémitisme et de sexisme

Fiona Shackleton, ancienne associée de Farrer & Co, qui gère les affaires de la famille royale depuis 1930, explique avoir été victime d'intimidation en raison de sa religion

Buckingham Palace, la résidence officielle de la reine, à Londres. (Crédit : CC BY / jimmyharris / Flickr)
Buckingham Palace, la résidence officielle de la reine, à Londres. (Crédit : CC BY / jimmyharris / Flickr)

Fiona Shackleton, une avocate juive britannique, qui a travaillé au sein du cabinet d’avocats de la famille royale britannique, a accusé ses anciens employeurs d’antisémitisme et de sexisme.

« Les femmes ont été victimes d’intimidation et, étant juive, j’ai été victime d’intimidation », a-t-elle expliqué au Daily Mail au sujet du cabinet Farrer & Co, qui gère les affaires de la famille royale depuis 1930.

Elle accuse ses anciens associés de lui avoir notamment dit : « Nous n’avons ce client que parce que nous n’employons pas de Juif dans le transfert de propriété », ou encore : « Vous n’obtiendrez pas d’équité parce que [vous pensez] qu’il vaut mieux avoir deux enfants. »

Farrer & Co a réagi en déclarant : « Le cabinet est attristé par les commentaires de Fiona. Ils ne reflètent pas l’entreprise d’il y a 20 ans et n’ont aucun rapport avec l’entreprise d’aujourd’hui. Fiona était une partenaire d’équité et son départ n’avait rien à voir avec son sexe ou sa foi. »

Au sein du cabinet Farrer & Co, Shackleton a notamment défendu le prince Charles dans son divorce de la princesse Diana et le prince Andrew lors du sien avec Sarah Ferguson.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...