Les avocats de la famille royale anglaise accusés d’antisémitisme et de sexisme
Rechercher

Les avocats de la famille royale anglaise accusés d’antisémitisme et de sexisme

Fiona Shackleton, ancienne associée de Farrer & Co, qui gère les affaires de la famille royale depuis 1930, explique avoir été victime d'intimidation en raison de sa religion

Buckingham Palace, la résidence officielle de la reine, à Londres. (Crédit : CC BY / jimmyharris / Flickr)
Buckingham Palace, la résidence officielle de la reine, à Londres. (Crédit : CC BY / jimmyharris / Flickr)

Fiona Shackleton, une avocate juive britannique, qui a travaillé au sein du cabinet d’avocats de la famille royale britannique, a accusé ses anciens employeurs d’antisémitisme et de sexisme.

« Les femmes ont été victimes d’intimidation et, étant juive, j’ai été victime d’intimidation », a-t-elle expliqué au Daily Mail au sujet du cabinet Farrer & Co, qui gère les affaires de la famille royale depuis 1930.

Elle accuse ses anciens associés de lui avoir notamment dit : « Nous n’avons ce client que parce que nous n’employons pas de Juif dans le transfert de propriété », ou encore : « Vous n’obtiendrez pas d’équité parce que [vous pensez] qu’il vaut mieux avoir deux enfants. »

Farrer & Co a réagi en déclarant : « Le cabinet est attristé par les commentaires de Fiona. Ils ne reflètent pas l’entreprise d’il y a 20 ans et n’ont aucun rapport avec l’entreprise d’aujourd’hui. Fiona était une partenaire d’équité et son départ n’avait rien à voir avec son sexe ou sa foi. »

Au sein du cabinet Farrer & Co, Shackleton a notamment défendu le prince Charles dans son divorce de la princesse Diana et le prince Andrew lors du sien avec Sarah Ferguson.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...