Les cinémas qataris suspendent la diffusion de Wonder Woman
Rechercher

Les cinémas qataris suspendent la diffusion de Wonder Woman

Le blockbuster dans lequel joue l'actrice israélienne Gal Gadot avait déjà été déprogrammé et interdit dans plusieurs pays arabes

Capture d'écran de Gal Gadot dans  'Wonder Woman', adaptation du DC Comics, qui sortira le 1er juin en Israël  (Autorisation :  'Wonder Woman')
Capture d'écran de Gal Gadot dans 'Wonder Woman', adaptation du DC Comics, qui sortira le 1er juin en Israël (Autorisation : 'Wonder Woman')

Deux cinémas israéliens ont supprimé de la programmation des projections de Wonder Woman ce week-end, apparemment en raison de la présence de l’actrice principale israélienne, Gal Gadot.

Les publicités pour le film ont disparu des sites de Vox Cinema et Novo Cinema vendredi, selon DOHA News. Les deux chaînes ont ensuite confirmé qu’ils ne diffuseront plus Wonder Woman dans aucun de leurs cinémas.

On ne sait pas pourquoi cette décision intervient après des semaines de projection.

Le mois dernier, le Liban et la Tunisie ont interdit la projection du film, à cause de la présence de Gadot. Le Liban est officiellement en guerre avec Israël et interdit ses produits.

Plus tard dans le mois, un grand cinéma palestinien de Ramallah a interdit ce film, pour des « raisons politiques liées à l’occupation israélienne et à la présence d’une actrice israélienne dans le film ».

Wonder Woman a enregistré une chiffre d’affaire de 663 millions de dollars en vente de tickets de cinémas, depuis sa sortie le 1er juin dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...