Les Juifs ne sont pas Suédois, affirme un député populiste de droite
Rechercher

Les Juifs ne sont pas Suédois, affirme un député populiste de droite

Bjorn Soder affirme qu'il n'a jamais remis en question les droits des minorités en tant que citoyens, mais a prôné leur droit de préserver une identité ethnique distincte

Bjorn Soder, qui représente le parti démocrate suédois au Parlement, s'exprime lors d'une interview télévisée le 16 décembre 2014. (Capture d'écran : YouTube)
Bjorn Soder, qui représente le parti démocrate suédois au Parlement, s'exprime lors d'une interview télévisée le 16 décembre 2014. (Capture d'écran : YouTube)

Un parlementaire d’un parti populiste de droite en Suède a été accusé de racisme après avoir écrit sur Facebook que les Juifs et les membres de la minorité Sami ne sont pas considérés comme des Suédois.

Bjorn Soder, qui représente le parti démocrate suédois au Riksdag, le Parlement suédois, affirme qu’il n’a jamais remis en cause les droits des minorités en tant que citoyens suédois, mais qu’il a simplement plaidé pour leur droit à préserver leur identité ethnique distincte.

Soder sur Facebook a critiqué Annie Loof, ministre du Parti libéral du Centre, qui a écrit sur Twitter que ses « amis juifs sont simplement mes amis suédois : En tant que citoyen suédois, vous êtes suédois, que vous apparteniez ou non à l’une de nos minorités nationales ».

Soder a répondu que Loof « sapait » le statut de ces cinq minorités en minimisant leurs identités distinctives, comme il l’a décrit.

« Ces groupes ont des positions minoritaires en Suède précisément parce qu’ils ne sont pas Suédois. Honte à vous, Annie Loof, pour votre attitude raciste », a-t-il écrit.

Soder a fait des déclarations similaires dans une interview de Dagens Nyheter en 2014. Lena Posner-Korosi, qui était alors présidente du Conseil juif en Suède, a déclaré que le raisonnement de Soder était une « réminiscence de l’Allemagne des années 1930 ».

Paulus Kuoljok, président de l’Assemblée plénière du Parlement Sami – un Parlement élu publiquement et une agence d’État qui s’occupe des droits de cette minorité indigène – a qualifié le post Facebook de Soder de « provocateur » et conçu pour obtenir des voix.

« Ils ont montré leur attitude hostile depuis un certain temps, donc je ne suis pas surpris », a-t-il déclaré à Sveriges Television.

Les démocrates suédois comptent plusieurs Juifs dans leurs rangs, dont des parlementaires. Ils ont néanmoins été accusés de partager des opinions antisémites, ce que le parti dément.

En octobre, une députée du parti a appelé à agir contre ce qu’elle a qualifié de « contrôle des médias par tout groupe familial ou ethnique », citant un éditeur de renom aux racines juives.

La juriste Carina Herrstedt a été vivement critiquée dans les médias pour avoir écrit une blague raciste dans un courriel jugé offensant pour les gays, les noirs, les nonnes, les Roms et les Juifs. Le porte-parole des Finances Oscar Sjostedt a été enregistré en plaisantant sur la comparaison entre les Juifs et les moutons tués dans les abattoirs allemands.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...