Rechercher

Les ministres alloueront des fonds pour l’amélioration de la route 90

Les 118 millions de shekels serviront à l'installation de voies de dépassement, de places de stationnement et d'éclairage sur l'une des routes les plus meurtrières d'Israël

Deux voitures accidentées et un camion impliqué dans un accident le long de la route 90 dans l'Arava, dans le sud d'Israël, le 28 mai 2022. (Crédit: Avec l'aimable autorisation du conseil régional de l'Arava)
Deux voitures accidentées et un camion impliqué dans un accident le long de la route 90 dans l'Arava, dans le sud d'Israël, le 28 mai 2022. (Crédit: Avec l'aimable autorisation du conseil régional de l'Arava)

Le ministre des Finances Avigdor Liberman et la ministre des Transports Merav Michaeli ont convenu jeudi d’allouer 110 millions de shekels pour améliorer la sécurité sur la route 90, l’une des routes les plus meurtrières d’Israël.

Un tronçon d’une centaine de kilomètres qui relie l’échangeur d’Arava et Nahal Shita, dans le sud du Néguev, sera amélioré, permettant l’installation de voies de dépassement, de places de stationnement et d’éclairage.

Ces fonds viennent s’ajouter aux 300 millions de shekels précédemment approuvés pour élargir la route sur la vingtaine de kilomètres qui séparent Nahal Shita de l’échangeur de Ketura.

Michaeli a remercié Liberman de s’être joint à l’effort « pour faire avancer ensemble ces mesures critiques qui protègent la vie des automobilistes. »

Liberman a déclaré que ce plan serait une « solution efficace et rapide qui sera mise en œuvre sans plus attendre ».

La Route 90, la plus longue d’Israël, longe la frontière orientale du pays de Metula à Eilat. La majeure partie de cette route est vieille et ne compte qu’une voie dans chaque direction, sans barrière de séparation.

Sa longueur et ses caractéristiques ont fait de cette route la route la plus meurtrière du pays.

Plusieurs accidents mortels survenus ces dernières années ont suscité des appels en faveur d’une amélioration significative de la sécurité sur cette route, qui traverse également la Cisjordanie.

Dans le dernier accident mortel en date sur cette route, quatre personnes, dont une fille de 13 ans et un garçon de quatre ans, ont été tuées en mai dans une collision entre un camion transportant des véhicules neufs et deux véhicules distincts sur la route 90 près de la ville de Paran dans le désert de l’Arava.

Selon le site d’information Ynet, 81 décès ont été recensés sur la route 90 en moins de vingt ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...