Les Netanyahu en voie de végétarianisation, d’après une députée Likud
Rechercher

Les Netanyahu en voie de végétarianisation, d’après une députée Likud

Sharren Haskel applaudit le régime alimentaire du Premier ministre ; Miki Haimovitch, candidate végane de la liste Kakhol lavan, convoite le ministère de l'Environnement

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara fêtent la Mimouna à Hadera, le 17 avril 2017. (Crédit : Ido Erez/Pool/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara fêtent la Mimouna à Hadera, le 17 avril 2017. (Crédit : Ido Erez/Pool/Flash90)

Benjamin Netanyahu et sa famille seraient en passe de devenir végétariens, a-t-on appris lors d’une conférence sur les droits des animaux.

La députée Likud Sharren Haskel a évoqué les habitudes alimentaires du Premier ministre tout en le félicitant de son soutien à une loi discutée l’année dernière (mise en suspens par la convocation de nouvelles élections) visant à mettre un terme à l’importation d’animaux vivants.

« Le Premier ministre et sa famille ont opté pour le végétarisme, » a confié la députée très engagée dans la défenses des droits des animaux à 350 personnes mardi, mais « pas entièrement… »

Miki Haimovitch, qui occupe la 7e place de la liste Kakhol lavan, soit la plus haute pour une femme, a indiqué à la conférence « Animal politique » — organisée par les ONG Animals (anciennement, Anonymes pour les droits des animaux) et Vegan Friendly — qu’elle convoitait le ministère de la Protection de l’environnement, qui, selon le manifeste du parti, prendra également en charge le bien-être animal qui relève aujourd’hui du ministère de l’Agriculture.

La deputée Sharren Haskel (Likud) lors d’une réunion du groupe parlementaire à la Knesset, le 30 mai 2016. (Crédit photo: Miriam Alster / Flash90)

« Si nous parvenons à transférer ces responsabilités, le ministère de la Protection de l’environnement comptera un service entier doté d’un budget et d’un pouvoir de répression. Cela permettra une grande capacité d’influence. »

Miki Haimovitch, une présentatrice télévisée, végane et co-initiatrice des Meatless Mondays (Lundis sans viande) en Israël, a déclaré que représenter « la voix des sans-voix au sein de notre Parlement » constituait une grande mission. « La première [plus haut placée] femme de Kakhol lavan est une végane engagée dans la lutte pour les droits des animaux »

L’ancienne présentatrice de télévision Miki Haimovich et candidate de Kakhol lavan. (Crédit : Yanai Yechiel)

Elle a ajouté que les aliments sains, comme les graines, les haricots et les alternatives à la viande, devraient être ajoutés à la liste des aliments dont les prix sont encadrés par le gouvernement afin de promouvoir une alimentation saine.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...