Les officiels juifs du Brésil saluent la première loi anti-terrorisme du pays
Rechercher

Les officiels juifs du Brésil saluent la première loi anti-terrorisme du pays

Le chef de la confédération israélite brésilienne dit que la loi permet un pays et une communauté mieux préparés à affronter la menace croissante

Forces spéciales brésiliennes pendant un raid de police. lllustration. (Crédit : CC-BY, Diário de um PM/Wikimedia)
Forces spéciales brésiliennes pendant un raid de police. lllustration. (Crédit : CC-BY, Diário de um PM/Wikimedia)

Le Brésil a promulgué sa première loi contre le terrorisme, que les officiels juifs avaient soutenue.

La présidente Dilma Rousseff a approuvé cette semaine la législation, condamnant à 12 à 30 ans de prisons de haute sécurité les auteurs d’un acte de terrorisme dans le plus grand pays d’Amérique latine.

Trente ans est la durée maximale d’emprisonnement dans le cadre de la loi pénale brésilienne.

Les officiels de la confédération israélite brésilienne (CONIB en brésilien), l’organisation de regroupement des associations juives du Brésil, a fortement soutenu la législation, y compris en écrivant des éditoriaux de soutien dans des journaux et des magazines influents.

Le président de la CONIB, Fernardo Lottenberg, a déclaré que la loi permettait au Brésil et à la communauté juive d’être mieux préparés à affronter la menace mondiale croissante du terrorisme.

« Il n’y a qu’un seul moyen d’affronter efficacement le terrorisme : la prévention », a déclaré Lottenberg dans un communiqué publié jeudi.

« La préoccupation du réseau de recrutement de l’Etat islamique, dispersé dans les villes brésiliennes et sur internet, a été croissante et signalée par les spécialistes. Nous avons rencontré des législateurs et les autorités fédérales de nombreuses fois pour exprimer le besoin d’une telle législation. »

La loi définit le terrorisme comme « la pratique par un ou plusieurs individus d’actes en raison de xénophobie, de discrimination ou de préjudice en fonction de la race, de la couleur, du groupe ethnique ou de la religion avec l’objectif de générer une terreur sociale ou généralisée, mettant en danger les personnes, les biens, la paix ou la sécurité publique. »

Rio de Janeiro accueillera les Jeux Olympiques d’été 2016 en août et le terrorisme a été une préoccupation dans la deuxième plus grande ville du pays, où vivent 40 000 juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...