Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Les propos d’un élu du Likud sur l’homosexualité provoquent l’indignation

Certains parents font délibérément de leurs enfants des homosexuels en faisant notamment jouer leurs petits garçons avec des poupées, a dit Nissim Vaturi

Le député du Likud Nissim Vaturi à la Knesset, à Jérusalem, le 21 novembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le député du Likud Nissim Vaturi à la Knesset, à Jérusalem, le 21 novembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le député Nissim Vaturi (Likud) a provoqué un tollé mardi en affirmant que certains parents décidaient délibérément de faire de leurs enfants des homosexuels afin de soutenir les valeurs LGBTQ, notamment en donnant à leurs fils des poupées avec lesquelles ils peuvent jouer.

Vaturi a accordé une interview à la chaîne de la Knesset, dans laquelle il a exprimé son soutien à la récente décision prise par le gouvernement d’accorder au député d’extrême-droite Avi Maoz le pouvoir de superviser les programmes extra-scolaires pour les écoles publiques.

Maoz, seul représentant de la faction Noam à la Knesset, adopte un positionnement résolument anti-LGBTQ, anti-pluraliste et masculiniste, ce qui a suscité de vives inquiétudes et des critiques de la part des politiciens et des organisations qui s’opposent à sa volonté d’exercer un contrôle sur les fournisseurs externes des matériels scolaires qui complètent les programmes des écoles publiques.

Vaturi a déclaré que les enfants ne devaient pas être influencés sur leur orientation sexuelle et il a affirmé que certains parents essayaient délibérément d’encourager leurs enfants à être homosexuels pour des raisons idéologiques.

« Il y a des parents qui encouragent les [valeurs] LGBT, ils donnent une poupée à un garçon parce qu’ils ont l’impression qu’il devrait être gay, mais ce n’est pas juste. Personne ne doit influencer les gens, ni Avi Maoz, ni les laïcs. Il n’est pas nécessaire de promouvoir ce genre de choses, il n’est pas nécessaire de promouvoir les questions LGBT. Laissez vos enfants choisir ce qu’il veulent être, qu’ils soient religieux, laïcs ou LGBT. Une personne doit pouvoir choisir sa propre voie », a déclaré Vaturi.

Ces propos ont suscité l’indignation de Roee Neuman, l’un des chefs de file du mouvement de protestation anti-gouvernemental qui affirme que la coalition actuelle porte atteinte aux valeurs démocratiques d’Israël.

« Je ne sais pas par où commencer pour expliquer les choses à cette ordure d’homophobe qu’est Vaturi », a-t-il écrit sur Twitter. « J’ai grandi dans un environnement où je ne connaissais pas une seule personne gay, je ne jouais pas à la poupée et je suis toujours aussi homosexuel. Personne ne fait de quelqu’un une personne gay ou trans. J’ai grandi avec la peur au ventre qu’on découvre que j’étais gay. »

Le chef de Noam, Avi Maoz, s’exprimant lors d’une réunion à la Knesset, à Jérusalem, le 20 mars 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)

Dimanche, le cabinet a accordé à Maoz, via un vote, la supervision des programmes externes dans les écoles dans le cadre de son Bureau de l’identité nationale juive.

L’unité serait chargée de superviser Gefen, le groupe de fournisseurs approuvés et financés par le ministère de l’Éducation, qui comprend plus de 20 000 programmes mis à la disposition des administrateurs des écoles publiques. Les fournisseurs de programmes externes font partie intégrante de l’éducation publique et ils proposent un large éventail d’offres allant de l’éducation sexuelle à la préparation d’une bar mitzvah, en passant par l’agriculture.

Outre le « système de transparence pour les parents », qui fournit des informations aux parents sur le contenu des programmes éducatifs, l’identité des vendeurs et les sources de financement des programmes, le Bureau de l’identité nationale juive de Maoz aura trois autres objectifs, selon la décision gouvernementale qui a été formulée en termes vagues.

Le Bureau devra également « renforcer l’identité juive » par le biais de projets de recherche et de subventions, « assister et soutenir les institutions éducatives » en ce qui concerne l’identité nationale juive, et publier des informations sur « l’approfondissement et le renforcement de l’identité nationale juive ».

Plusieurs personnalités politiques et organisations de l’opposition ont exprimé leurs inquiétudes concernant le retour prévu de Maoz dans le domaine de l’éducation, compte-tenu notamment de ses positions publiques claires contre les droits des LGBT, la parité hommes-femmes et les approches pluralistes du Judaïsme.

Les propos de Vaturi ont également été tenus un jour avant la très controversée Gay Pride de Jérusalem.

Le groupe d’extrême-droite Lehava se prépare à des violences potentielles lors de la parade de Jérusalem, et il a affiché de nombreux messages de menace dans un groupe de discussion interne – des messages qui souhaitent la mort des marcheurs pro-LGBTQ, selon un article qui a été publié lundi.

Un participant agitant un drapeau arc-en-ciel LGBTQ avec l’étoile de David lors du défilé de la Gay Pride, à Jérusalem, le 3 juin 2021. (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)

Quelque 2 000 policiers – dont certains en civil – devraient être déployés le long de l’itinéraire du défilé et autour de celui-ci, a indiqué la police dans un communiqué lundi. Une contre-manifestation d’extrême-droite aura lieu au même moment.

Un extrémiste ultra-orthodoxe avait assassiné une adolescente, Shira Banki, lors de la Gay Pride de 2015.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.