Les restaurants KFC bientôt de retour en Israël ?
Rechercher

Les restaurants KFC bientôt de retour en Israël ?

Si des franchises Halal existent dans l'ensemble du monde arabe, la version casher du célèbre poulet frit rencontre des difficultés, parce qu'elle est à base de lait

Le logo de KFC.
Le logo de KFC.

La chaîne KFC a l’intention de ramener le secret du poulet frit en Israël.

Des représentants de la chaîne qui appartient au groupe Yum se sont réunis en Israël, avec plusieurs franchises potentielles et des agents immobiliers et ont entamé des négociations avec des fournisseurs de poulet. Une délégation de 10 représentants de KFC était en Israël la semaine dernière, selon les médias.

KFC prévoit d’ouvrir 100 succursales en Israël dans les cinq premières années, a indiqué le site d’information Calcalist.

Israel Hayom a relayé un communiqué de KFC annonçant que « nous sommes très optimistes face au marché israélien et nous croyons au succès du réseau ici. Nous planifions actuellement la relance en Israël. Les détails suivront. »

Aucune date n’a été annoncée.

KFC avait initialement ouvert en Israël en 1993 et a fermé en 2013. Il y avait 10 succursales durant cette période, et la franchise a été rachetée deux fois en vingt ans. Dans les pays arabes, il existe 700 restaurants KFC, tous certifiés Halal, aux Emirats arabes unis, en Egypte, au Qatar, à Bahreïn, Oman, en Jordanie, au Liban, au Maroc, en Irak et en Arabie saoudite. Il existe également des succursales dans 4 villes palestiniennes en Cisjordanie.

KFC avait du mal à reproduire la recette spéciale du poulet frit, caractéristique de la marque, pour sa clientèle casher, parce qu’elle est à base de lait. Un substitut à base de soja était alors utilisé.

Le groupe Yum possède également Pizza Hut et Taco Bell.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...