Les restaurations du cimetière juif profané de Philadelphie ont commencé
Rechercher

Les restaurations du cimetière juif profané de Philadelphie ont commencé

Deux syndicats participent gratuitement à la réparation des 175 pierres tombales abîmées ; à St. Louis, les travaux s’achèvent

Un homme devant les pierres tombales profanées du cimetière juif du mont Carmel à Philadelphie, le 26 février 2017. (Crédit : Dominick Reuter/AFP)
Un homme devant les pierres tombales profanées du cimetière juif du mont Carmel à Philadelphie, le 26 février 2017. (Crédit : Dominick Reuter/AFP)

Des dizaines de bénévoles et d’ouvriers ont commencé la restauration des pierres tombales renversées et abîmées du cimetière juif de Philadelphie.

Des experts en restauration des tombes supervisent les travaux au cimetière du mont Carmel, qui ont commencé mardi, a annoncé l’affiliée locale de Fox. Deux syndicats de Philadelphie avaient proposé de fournir gratuitement des réparations et un renforcement de la sécurité.

Les travaux nécessitent notamment d’installer et de recoller les pierres, de réparer la clôture du cimetière et d’augmenter l’éclairage pour des raisons de sécurité.

La profanation d’environ 175 pierres tombales avait été découverte fin février, quelques jours après des dégradations similaires dans le cimetière juif de St. Louis. Aucun suspect n’a été identifié.

Remise en place des pierres tombales renversées au cimetière juif Chesed Shel Emeth de University City, près de St. Louis, dans le Missouri, le 21 février 2017. (Crédit : James Griesedieck via JTA)
Remise en place des pierres tombales renversées au cimetière juif Chesed Shel Emeth de University City, près de St. Louis, dans le Missouri, le 21 février 2017. (Crédit : James Griesedieck via JTA)

D’autre part, la plupart des 154 pierres tombales renversées du cimetière Chesed Shel Emeth de St. Louis ont été redressées et rattachées à leur base, a annoncé une radio locale. Seize des pierres tombales devront être remplacées, ce qui pourrait prendre jusqu’à trois mois, selon le reportage.

Lundi, les directeurs des sept cimetières juifs de la région de St. Louis ont publié une déclaration commune condamnant l’attaque contre le cimetière Chesed Shel Emeth, a annoncé l’affiliée locale de Fox.

« Nous espérons que les auteurs seront trouvés et présentés à la justice, ont-ils déclaré. Nous prenons des actions, en tant que groupe, pour garantir que nos cimetières soient sûrs et soient des terres sacrées pour tous. Nous remercions toute la communauté de St. Louis et la communauté mondiale également pour vos préoccupations, votre soutien et votre aide dans nos efforts. »

Une campagne de financement participatif lancée par deux militants musulmans pour réparer le cimetière de St. Louis avait récolté lundi plus de 162 000 dollars, à quatre jours de sa clôture. Son objectif initial était de 20 000 dollars.

La page indique qu’un chèque de 40 000 dollars a été donné au cimetière pour couvrir tous les frais de réparation et de remplacement des pierres tombales. La campagne a également donné 5 000 dollars à la synagogue Loop du centre de Chicago pour y réparer les dégâts causés par un récent acte antisémite.

« Avec les fonds supplémentaires que nous avons récoltés, nous avons décidé de nous lancer dans un important projet pour restaurer un cimetière juif négligé et vandalisé du Colorado, qui est listé sur le registre national des Lieux historiques. Les coûts seront de plus de 100 000 dollars, pouvait-on lire sur la page. Vous pouvez apprendre ici l’histoire de ce cimetière. Nous espérons à présent récolter un total de 200 000 dollars pour assurer que nous avons assez de fonds pour ce projet tout en aidant aussi les autres sites vandalisés. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...