Les sirènes retentissent dans le sud d’Israël pour la deuxième fois en 24 heures
Rechercher

Les sirènes retentissent dans le sud d’Israël pour la deuxième fois en 24 heures

L'armée a déclaré que l'alerte n'a pas été déclenchée par un tir de roquette ; la veille, des terroristes à Gaza ont lancé un obus de mortier, entrainant une riposte de l'armée

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des automobilistes israéliens s'accroupissent pendant qu'une sirène d'alarme retentit sur l'autoroute, le 12 novembre 2019. (Crédit : Twitter)
Des automobilistes israéliens s'accroupissent pendant qu'une sirène d'alarme retentit sur l'autoroute, le 12 novembre 2019. (Crédit : Twitter)

Des sirènes d’alerte à la roquette ont retenti dans une ville israélienne située au nord de la bande de Gaza jeudi après-midi, envoyant des centaines de personnes se réfugier dans des abris anti-bombes.

L’armée a précisé que les alarmes, qui ont été entendues dans le kibboutz Yad Mordechai dans la région de Hof Ashkelon au sud d’Israël, n’ont pas été déclenchées par un tir de roquette.

L’armée israélienne n’a pas immédiatement précisé l’origine des sirènes.

Aucun blessé ni dégât n’a été signalé.

« Aucun site d’impact n’a encore été trouvé, et il n’y a pas de victimes physiques », a déclaré un porte-parole de Hof Ashkelon.

Des ballons transportant un engin explosif présumé lancé depuis la bande de Gaza vers le sud d’Israël , le 16 janvier 2020. (Autorisation)

Plus tôt dans la journée, un engin explosif transporté par un ballon a explosé dans les airs au-dessus de Hof Ashkelon, ne causant ni blessures ni dégâts, a indiqué le porte-parole.

Les sirènes ont retenti moins de 24 heures après que des terroristes palestiniens ont tiré au moins un obus de mortier sur le sud d’Israël dans la nuit de mercredi à jeudi. Le projectile a atterri dans un terrain vague sans faire de blessés ni de dégâts, a rapporté l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...