L’évêque d’Angleterre et du Pays de Galles appellent à réviser la liturgie sur les Juifs
Rechercher

L’évêque d’Angleterre et du Pays de Galles appellent à réviser la liturgie sur les Juifs

Mgr Kevin McDonald dit que la prière doit omettre les références à la conversion des Juifs au christianisme

Vue générale de la foule rassemblée pour la messe de canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II à la place Saint-Pierre au Vatican, le 27 avril 2014 (Crédit : AFP / Vincenzo Pinto)
Vue générale de la foule rassemblée pour la messe de canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II à la place Saint-Pierre au Vatican, le 27 avril 2014 (Crédit : AFP / Vincenzo Pinto)

Les évêques d’Angleterre et du Pays de Galle se joignent à l’évêque de l’Allemagne pour exhorter le Vatican à changer la référence liturgique aux Juifs dans une prière révisée et réintroduite par le pape Benoît en 2008.

Mgr Kevin McDonald, le président du Comité des évêques pour les relations entre Catholiques et Juifs, a déclaré que le libellé actuel de la prière a provoqué « une grande confusion et une colère dans la communauté juive », a indiqué le Catholic Herald mardi.

McDonald a ajouté que la prière, que Benoît a révisée quand il a autorisé une plus large célébration de la messe en utilisant la liturgie pré-Vatican II, devrait être modifiée pour ne pas être « une prière pour la conversion des Juifs au christianisme ».

Ce qui est remis en cause sont les mots suivants : « prions aussi pour les juifs : que notre Dieu et Seigneur éclairent leurs cœurs, qu’ils reconnaissent que Jésus-Christ est le Sauveur de tous les hommes ». Les versions précédentes de la prière visaient l’ « aveuglement » du peuple juif et son « immersion dans l’obscurité ».

McDonald a expliqué que la prière réintroduite devrait être modifiée pour ressembler à une version de 1970 largement utilisée, qui dit que « le peuple juif continue à grandir dans l’amour du nom de Dieu et dans la fidélité de son Pacte ».

« Un tel changement serait important à la fois pour donner de la clarté et de la cohérence dans l’enseignement catholique et pour les aider à faire progresser le dialogue judéo-catholique », a déclaré McDonald.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...