Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Levin et Ben Gvir suggèrent d’envoyer les Érythréens dans le nord huppé de Tel Aviv

Après des émeutes dans le sud de la ville, les ministres de la Justice et de la Sécurité nationale songent à réinstaller les demandeurs d'asile dans les quartiers plus riches

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au centre, s'entretenant avec le ministre d'extrême-droite de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir, à droite, et le ministre de la Justice Yariv Levin, à gauche, à la Knesset le 10 juillet 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au centre, s'entretenant avec le ministre d'extrême-droite de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir, à droite, et le ministre de la Justice Yariv Levin, à gauche, à la Knesset le 10 juillet 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)

Le ministre de la Justice Yariv Levin et le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir auraient suggéré dimanche que les migrants africains qui vivent dans le sud de Tel Aviv soient envoyés de force dans les quartiers huppés du nord de la ville, après d’importantes échauffourées qui ont opposé des groupes érythréens.

Une réunion de commission ministérielle, consacrée à ce sujet, a autorisé l’arrestation massive de suspects impliqués dans ces violences et a aussi permis à la police d’utiliser une procédure administrative qui permet de placer plus facilement des personnes en détention, en abaissant le niveau de preuves nécessaires.

« Faisons-les partir dans le nord de Tel Aviv », a proposé Ben Gvir, ministre d’extrême-droite, selon la Douzième chaîne. « Est-ce qu’il est possible de faire adopter une législation limitant leur lieu de résidence ? », a-t-il interrogé.

Levin a alors répondu : « Adoptons une telle loi. Si tout ça se passait à proximité du domicile de certaines personnes, jamais on autoriserait ça… Et l’expulsion ? » « Remettons en cause la décision prise par la Haute-cour – ces gens sont déconnectés de ce qui se passe, ils vivent où ils vivent et cela ne les intéresse pas », a continué Levin, estimant que les magistrats se montreraient plus durs si les migrants vivaient près de chez eux.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, 2e à droite, préside une rencontre ministérielle à Jérusalem suite à des émeutes de migrants dans le sud de Tel Aviv, le 3 septembre 2023. (Crédit : Haim Zach/GPO)

Le procureur de l’État Amit Aisman qui assistaient à la réunion aurait rétorqué que « même s’il était possible de les expulser, personne ne les accueillerait ». « Et d’autant plus si une procédure judiciaire était ouverte à leur encontre, c’est certain », aurait-il ajouté.

En 2011, Ben Gvir avait amené un groupe de réfugiés soudanais dans une piscine du nord de Tel Aviv, tentant de démontrer, avait-il dit, « l’hypocrisie » de ces quartiers composés majoritairement d’électeurs de centre-gauche.

Quelques heures avant la rencontre de dimanche, Ben Gvir s’était rendu dans ce sud de Tel Aviv où certains résidents l’avaient hué, l’accusant d’avoir échoué à tenir ses promesses de campagne en matière d’ordre et de sécurité.

Selon le site d’information, il avait été accueilli par des sifflets et interpellé par des habitants qui avaient scandé le slogan « Quelle Honte !, » évoquant son « échec ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait convoqué la réunion de dimanche après que des échauffourées, qui avaient duré plusieurs heures et qui avaient eu lieu dans le sud de Tel Aviv, samedi, faisant 170 blessés au moins et notamment des agents de police.

Ces émeutes opposaient partisans et détracteurs du gouvernement érythréen. Environ 50 ressortissants érythréens ont depuis été placés en détention, Ben Gvir réclamant un plus grand nombre de détentions administratives, selon les médias israéliens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.