L’homme arrêté avec des couteaux à Londres “était à bord du Mavi Marmara en 2010”
Rechercher

L’homme arrêté avec des couteaux à Londres “était à bord du Mavi Marmara en 2010”

Khalid Omar Ali, 27 ans, était sur le navire qui tentait de briser le blocus sécuritaire israélien de la bande de Gaza

Des officiers britanniques armés ont arrêté un homme en possession de couteau près du Parlement, dans le centre de Londres, le 27 avril 2017. (Crédit : Niklas Halle'n/AFP)
Des officiers britanniques armés ont arrêté un homme en possession de couteau près du Parlement, dans le centre de Londres, le 27 avril 2017. (Crédit : Niklas Halle'n/AFP)

Un homme qui a été arrêté jeudi près du Parlement de Londres en possession de couteaux était à bord du bateau qui a tenté de briser le blocus sécuritaire israélien de la bande de Gaza en 2010, a annoncé Reuters vendredi, citant des sources impliquées dans l’enquête.

Khalid Omar Ali, suspect londonien de 27 ans, aurait été à bord du Mavi Marmara quand les troupes israéliennes ont lancé l’assaut sur le bateau en mai 2010. Neuf citoyens turcs avaient été tués dans les combats qui avaient suivi entre les soldats israéliens et les activistes armés. Il est aussi lié à d’autres tentatives pour briser le blocus de Gaza, imposé par Israël et l’Egypte pour empêcher le groupe terroriste islamiste du Hamas d’importer des armes.

Ali est en détention après avoir été arrêté près du Parlement. Il est soupçonné de crimes terroristes et de possession d’armes blanches. La police a confirmé qu’une enquête était en cours.

Les enquêteurs qui ont parlé à Reuters ont indiqué que le rôle d’Ali sur le Mavi Marmara n’était pas lié à l’incident de jeudi.

Selon Reuters, Ali est aussi visible dans une vidéo publiée en 2010 sur un site internet activiste, dans laquelle il dit être l’un des membres du groupe qui a tenté d’apporter de l’aide à gaza depuis la Libye quelques mois après l’incident du Marmara, mais qu’ils ont été détenus contre leur volonté par le capitaine du bateau grec Strofades IV. Il parle également de rejoindre un autre convoi d’aide indépendant pour Gaza, la Route de l’Espoir, qui passe par l’Egypte en novembre de cette année-là.

Footage taken from Mavi Marmara security cameras, showing the activists onboard as they prepare to attack incoming IDF soldiers on May 31, 2010 (photo credit: IDF Spokesperson/Flash90)
Les activistes à bord du Mavi Marmara se préparent à attaquer les soldats israéliens, le 31 mai 2010. (Crédit : unité des portes-paroles de l’armée israélienne/Flash90)

La police britannique a déclaré vendredi faire face à « un niveau accru d’activité terroriste », au lendemain de l’arrestation d’Ali et d’une opération de la police dans laquelle une femme a été blessée.

Cette alerte a lieu quelques semaines après une attaque contre le Parlement qui a fait cinq morts et plusieurs blessés, et au moment où le Royaume-Uni se prépare pour des élections le 8 juin prochain.

« Hier était une journée extraordinaire à Londres », a déclaré vendredi Neil Basu, responsable de la lutte contre le terrorisme de la police, après avoir confirmé six arrestations dans la nuit.

« Je souhaiterais rassurer la population, nous répondons à ce niveau accru d’activité terroriste […]. Nous effectuons des arrestations quasi quotidiennement. »

Quelques heures après, des policiers armés ont perquisitionné une propriété du nord de Londres dans le cadre d’une autre enquête de contre terrorisme. Ils ont utilisé du gaz lacrymogène et blessé une jeune femme d’une vingtaine d’années.

« En raison des arrestations que nous avons effectuées hier, dans les deux cas, je pense que nous avons contenu la menace qui était posée », a déclaré Basu.

Le raid a permis l’arrestation de quatre personnes, toutes soupçonnées d’activités terroristes : un adolescent de 16 ans et une jeune femme de 20 ans ont été interpellés au domicile visé, un jeune homme de 20 ans a été arrêté dans les alentours de cette habitation, et une femme de 43 ans a été interpellée par la suite dans le Kent, dans le sud-est de l’Angleterre, précise le communiqué de la police.

Dans la journée de jeudi, un islamiste de 19 ans a de son côté reconnu avoir préparé un attentat à la bombe contre Oxford Street, une artère commerçante de Londres, et avoir aussi envisagé de s’attaquer à un concert de la pop star Elton John dans la capitale britannique. Haroon Syed a plaidé coupable devant le tribunal de l’Old Bailey.

Depuis août 2014, le niveau d’alerte terroriste au Royaume-Uni a été fixé à « grave », le quatrième échelon sur une échelle qui en compte cinq, et il n’a pas été modifié par l’attentat de mars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...