Liberman veut le ministère des Finances et favorise une coalition avec le Meretz
Rechercher

Liberman veut le ministère des Finances et favorise une coalition avec le Meretz

Le dirigeant du parti Yisrael Beytenu a affirmé qu'il exigerait également les portefeuilles de la Santé et de la Sécurité publique après les prochaines élections

Capture d'écran d'une interview du leader d'Yisrael Beytenu, le député Avigdor Liberman, lors d'un entretien avec la Douzième chaîne, le 29 décembre 2020. (Crédit : Douzième chaîne)
Capture d'écran d'une interview du leader d'Yisrael Beytenu, le député Avigdor Liberman, lors d'un entretien avec la Douzième chaîne, le 29 décembre 2020. (Crédit : Douzième chaîne)

Avigdor Liberman, dirigeant du parti Yisrael Beytenu, a déclaré mardi qu’il réclamerait le poste de ministre des Finances après les élections de mars prochain, ajoutant qu’il serait plus disposé à siéger avec le parti de gauche Meretz au sein d’une coalition qu’avec les partis ultra-orthodoxes.

Le dirigeant de droite, qui s’est brouillé l’an dernier avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu et qui a depuis adopté une ligne politique laïque convaincue, affirme qu’il rejoindra uniquement un gouvernement qui approuvera le fonctionnement des transports en commun le jour du Shabbat, le mariage civil et un programme de base non religieux obligatoire pour toutes les écoles, y compris celles ultra-orthodoxes.

« Je demanderai [le poste de] ministre des Finances afin de réhabiliter l’économie israélienne et de lutter contre la dévastation économique », a déclaré Liberman à la Douzième chaîne.

Il a affirmé que son parti exigerait également les portefeuilles de la Santé et de la Sécurité publique.

Les élections sont prévues le 23 mars prochain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...