L’infection au virus d’un député arabe, un « attentat » à la Knesset- Fateen Mulla
Rechercher

L’infection au virus d’un député arabe, un « attentat » à la Knesset- Fateen Mulla

Le député Likud a ensuite dit que ses propos sur la maladie de Sami Abou Shahadeh avaient été déformés, et qu'il avait voulu évoquer une attaque "politique"

Le député Likud Fateen Mulla à la Knesset, le 29 avril 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Le député Likud Fateen Mulla à la Knesset, le 29 avril 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Un député du parti du Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu a clamé, jeudi, que l’infection au COVID-19 d’un député de la Liste arabe unie était un « attentat terroriste » commis à la Knesset par cette faction à majorité arabe.

Le député Fateen Mulla a tenu ces propos dans un groupe WhatsApp du Likud, répondant à un message qui signalait que toutes les réunions de commission de la Knesset étaient annulées en raison du dépistage positif à la maladie du législateur Sami Abou Shahadeh.

« C’est un attentat terroriste commis par la Liste arabe unie contre la Knesset », a ajouté Mulla, selon une capture d’écran qui a été partagée par la Douzième chaîne.

Il a ajouté avoir « effectué un test à Hadera. J’espère que les nouvelles seront bonnes ».

Le député Ahmad Tibi, de la Liste arabe unie, a raillé ces commentaires, écrivant sur Twitter que Mulla suivait les pas de l’ex-ministre du Likud Ayoub Kara qui, comme ce dernier, est Druze et est connu pour ses déclarations controversées.

Mulla a ultérieurement souhaité un « bon rétablissement » à Abou Shahadeh, tout en disant que ses propos avaient été déformés par les médias.

« C’est un attentat terroriste politique parce que le parlement a presque entièrement stoppé ses opérations à cause de l’infection », a écrit Mulla sur Twitter, sans spécifier qui il considérait comme responsable. « Je n’ai pas eu l’intention de donner à mes propos l’interprétation que se sont hâtés de donner les médias. »

Il a ajouté être « pour l’amour et la solidarité fraternelle ».

Mulla était entré à la Knesset une première fois au mois d’avril dernier, mais avait perdu son siège quite au scrutin du mois de septembre. Il a fait sa réapparition au parlement après les dernières élections du mois de mars.

Le diagnostic positif d’Abou Shahadeh a obligé la Knesset à suspendre la majorité de ses activités. Des centaines de personnes travaillant au parlement ont reçu pour instruction de ne pas venir au travail, à moins que ce ne soit vraiment nécessaire.

Abou Shahadeh, 44 ans, est entré en quatorzaine il y a deux jours après que son chauffeur a été testé positif au COVID-19.

Tibi, Osama Saadi, Heba Yazbak, Sundus Saleh et Iman Khatib-Yasin de la Liste arabe unie ont tous été testés négatifs au virus, selon la chaîne Kan.

Dans un entretien accordé à Kan, Abou Shahadeh a déclaré avoir été au contact de milliers de personnes.

« Je suis allé réconforter les personnes qui avaient perdu un proche et je suis aussi allé aux événements familiaux et aux manifestations », a-t-il expliqué. « J’ai siégé dans les commissions, en plénière et j’ai même fréquenté la cafétéria. »

Il a ensuite dit au micro de la Radio militaire qu’il avait suivi les directives de distanciation sociale et autres contre le COVID-19.

Le site d’information Walla a fait savoir qu’il s’était rendu à la tente de deuil dressée par la famille d’Iyad Halak, un autiste de 32 ans originaire de Jérusalem-Est abattu par la police samedi dernier.

Des photos de lui rendant visite à la famille et lors d’une manifestation le montrent sans masque, épaule contre épaule avec les personnes autour de lui.

Abou Shahadeh vit à Tel Aviv, une ville dont il a été membre du conseil municipal. Il est entré à la Knesset au mois d’octobre 2019 en tant que représentant de la faction Balad au sein de la Liste arabe unie.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, de nombreux membres de la Knesset sont entrés en quatorzaine après avoir été exposés au virus. Seul le leader de Yahadout HaTorah, Yaakov Litzman, avait jusqu’ici été testé positif à la maladie.

L’annonce faite par Abou Shahadeh survient dans un contexte de forte hausse du nombre de nouvelles infections, ces derniers jours, des contaminations concentrées dans les écoles de tout le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...