Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

L’Iran dévoile un missile supersonique amélioré

Le missile Fattah II serait capable d'échapper aux systèmes de défense antiaérienne, selon Téhéran ; il est équipé d'une ogive avancée et d'un planeur supersonique

Le guide suprême iranien, l' Ayatollah Ali Khamenei, au centre, visite une exposition des nouveaux armements du Corps des gardiens de la révolution, le 19 novembre 2023. (Crédit : Office of the Iranian Supreme Leader via AP)
Le guide suprême iranien, l' Ayatollah Ali Khamenei, au centre, visite une exposition des nouveaux armements du Corps des gardiens de la révolution, le 19 novembre 2023. (Crédit : Office of the Iranian Supreme Leader via AP)

L’Iran a dévoilé dimanche une version plus récente de ce qui serait, selon la république islamique, un missile hypersonique capable de manœuvrer à grande vitesse pour échapper aux systèmes de défense antiaérienne.

Le missile Fattah II a été présenté à l’Université Ashura des Sciences aérospatiales et de la technologie – une division du corps des Gardiens de la révolution à Téhéran. Le guide suprême, l’Ayatollah Ali Khamenei, s’est rendu sur le site pour découvrir les nouveaux systèmes de défense fabriqués par l’Iran avec, parmi ces derniers, le missile Fattah II.

Cette exposition se tient alors qu’Israël intercepte un nombre croissant de missiles balistiques qui ont été récemment tirés par les rebelles Houthis du Yémen, qui sont soutenus par la république islamique. L’armée israélienne a fait savoir que le système de défense antiaérienne Arrow, à longue portée, avait été utilisé pour abattre certains de ces missiles.

Téhéran avait annoncé cette nouvelle version du Fattah – « Conquérant » en persan – au mois de juin, annonçant à ce moment-là qu’il était capable de se déplacer à une vitesse de 15 fois la vitesse du son.

Le Fattah II est tout aussi rapide mais il est aussi assorti d’un planeur hypervéloce (HGV), selon des informations parues dans les médias locaux. Le HGV se détache du missile et il se précipite ensuite à une vitesse supersonique en direction de sa cible tout en ayant la capacité de manœuvrer pour échapper aux missiles balistiques intercepteurs.

L’Iran n’a diffusé aucune vidéo de lancement d’un missile Fattah II et les médias n’ont pas précisé si sa portée avait été améliorée – sa dernière version avait une portée de 1400 kilomètres.

Ce qui est une portée moyenne dans l’important arsenal de missiles balistiques de la république islamique, un arsenal que les Gardiens de la révolution islamique ont développé au fil des années, les sanctions occidentales l’ayant empêchée d’accéder à des armements plus avancés.

Cette portée dépend toutefois du degré de manœuvre du missile. Les missiles balistiques volent sur une trajectoire tandis que les systèmes anti-missiles, comme Arrow et Patriot, peuvent anticiper cette dernière et les intercepter. Plus la trajectoire de vol du projectile est irrégulière, plus il est difficile à intercepter – mais plus sa portée est courte dans l’ensemble.

https://twitter.com/AoR3138/status/1726179988695879715?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1726179988695879715%7Ctwgr%5E3a806948630ae534d5d2b03328ef1d1ce37d40b8%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.timesofisrael.com%2Firan-unveils-improved-hypersonic-missile-claims-it-can-evade-air-defense-systems%2F

Au mois de juin, les responsables du Corps des gardiens de la révolution avaient annoncé vouloir améliorer la portée du Fattah en la faisant passer à 1200 kilomètres, plaçant ainsi Israël en ligne de mire.

A l’époque, le ministre de la Défense Yoav Gallant avait considéré que le missile ne posait aucune menace significative pour l’État juif.

« J’entends dire que nos ennemis se vantent des armes qu’ils développent actuellement. Quoi qu’il arrive dans ce cadre, nous avons une réponse qui est encore meilleure – que ce soit sur terre, dans l’air ou sur la mer, avec des moyens offensifs et défensifs à la fois », avait commenté Gallant pendant une visite effectuée au Commandement du nord de Tsahal, dans un contexte d’exercice militaire majeur.

Lors de l’exposition de dimanche, Khamenei a aussi découvert un drone iranien appelé « Gaza » et il a déclaré qu’Israël avait essuyé « une défaite » dans sa guerre contre le Hamas, le groupe terroriste palestinien soutenu par l’Iran.

Israël a lancé une incursion terrestre dans la bande de Gaza après trois semaines de bombardements aériens intenses sur toute l’enclave côtière, en réponse à l’attaque meurtrière commise par des hommes armés du Hamas dans les communautés du sud d’Israël – une attaque qui s’était produite sous couvert de milliers de tirs de roquette. Les terroristes avaient tué environ 1200 personnes, des civils en majorité, abattant des familles toutes entières dans leurs habitations. Ils avaient aussi massacré des jeunes qui participaient à une rave-party organisée aux abords du kibboutz Reim. Ils avaient aussi kidnappé 240 personnes de tous les âges qui sont depuis retenues en captivité au sein de l’enclave côtière.

L’Iran, qui cherche à détruire Israël et qui soutient le Hamas financièrement et militairement, avait salué l’assaut du 7 octobre, évoquant « un succès ». Il avait toutefois nié toute implication directe de Téhéran.

Le ministère de la Santé dirigé par le Hamas a fait savoir que plus de 13 000 personnes avaient perdu la vie à Gaza depuis le début de la guerre, dont au moins 3500 femmes et 5500 enfants – des chiffres qui ne peuvent pas être vérifiés de manière indépendante et qui ne font pas la différence entre les civils et les membres du groupe terroriste, et qui comptent aussi les victimes des roquettes défaillantes qui, lancées vers le territoire israélien, sont retombées dans la bande.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.