Rechercher

L’Irlande célèbre les 100 ans de « Ulysse », roman majeur de l’écrivain James Joyce

Le roman, qui se déroule intégralement le 16 juin 1904, suit les pas du juif Leopold Bloom, personnage assez lâche, dans un Dublin sous domination britannique

Cette photo du 21 mars donne à voir le pub Davy Byrne à Dublin, en Irlande. Le pub est évoqué dans "Ulysse" de James Joyces. lLe personnage principal du roman, Leopold Bloom, y déjeune (Crédit : AP Photo/Helen O’Neill)
Cette photo du 21 mars donne à voir le pub Davy Byrne à Dublin, en Irlande. Le pub est évoqué dans "Ulysse" de James Joyces. lLe personnage principal du roman, Leopold Bloom, y déjeune (Crédit : AP Photo/Helen O’Neill)

Les Irlandais célèbrent jeudi le centenaire du roman de James Joyce, « Ulysse », oeuvre majeure de la littérature anglophone, à l’occasion d’un traditionnel « Bloomsday » encore plus festif que d’habitude.

« Ulysse », publié à Paris en février 1922, raconte les pérégrinations de Leopold Bloom, un Irlandais ordinaire qui suit indirectement les mêmes aventures que le héros de l’Odyssée d’Homère à son retour de Troie.

Le roman se déroule dans un Dublin alors sous contrôle britannique, le 16 juin 1904, un « Bloomsday » célébré tous les ans par les Irlandais férus de l’écrivain.

Cette année, alors que le roman fête le centenaire de sa publication -il sera interdit pendant des années au Royaume-Uni et aux Etats-Unis en raison de passages jugés « obscènes »- les Irlandais ont prévu de marquer le 16 juin avec entrain.

Depuis le début de la semaine, des fans se promènent en tenue d’époque et rejouent des scènes du livre de parts et d’autres de la capitale irlandaise.

Dans un fort où Joyce a séjourné, devenu musée et lieu de pèlerinage, une représentation d’une rencontre imaginaire entre l’auteur irlandais et son contemporain français Marcel Proust a eu lieu mardi.

 » Un peu de folie »

Les deux titans de la littérature y débattent de l’héritage de Joyce en sirotant du vin – du jus de pomme pour la représentation de la matinée.

« C’est tout simplement fantastique de venir ici et de nous plonger dans un peu de folie », affirme à l’AFP Tom Fitzgerald, qui joue le rôle de Joyce. « Certains prennent (l’évènement) très au sérieux », sourit-il.

Les célébrations dépassent même l’Irlande, avec des festivités organisées dans les ambassades irlandaises en Afrique du Sud et au Vietnam et des festivals dédiés au livre au Canada ou encore en Chine.

La statue de l’auteur James Joyce, en surplomb de North Earl Street et de ses badauds, à Dublin le 26 avril 2012 (Crédit : AP Photo/Shawn Pogatchnik)

Considéré par de nombreux critiques comme l’œuvre anglophone la plus importante du XXe siècle, « Ulysse » est un roman dense difficile à catégoriser, brisant genres et techniques de narration et évoquant aussi bien le nationalisme irlandais, le dogme religieux et les questions de sexualité.

Le gouvernement irlandais, qui était à l’époque du poète sous l’influence de l’Eglise catholique, avait refusé le rapatriement du corps de James Joyce après sa mort en janvier 1941, à l’âge de 58 ans, en raison des violentes critiques qu’il avait émises contre l’institution.

L’auteur à moustache et lunettes, qui a passé une grande partie de sa vie en Europe continentale, est toujours enterré à Zurich, en Suisse, où viennent se recueillir les touristes.

S’il a choqué, le roman, écrit alors que Joyce était au front pendant la Première Guerre mondiale, est d’un humour mordant et prête à la réflexion, l’auteur se réappropriant le mythe d’Homère en l’adaptant au Dublin de l’époque.

Pour Darina Gallagher, directrice du James Joyce Centre à Dublin, « Ulysse », publié l’année même de la création de l’Etat irlandais, soulève des questions que le pays se pose encore.

« Nous n’avons pas vraiment été capables de parler de genre et de politique, d’identité et de nationalisme. Et nous sommes encore en train de grandir en tant que société pour faire face aux problèmes de l’Eglise catholique à propos desquels Joyce écrit », estime-t-elle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...