Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Avant sa visite en Israël, Cameron demande une « pause immédiate » dans les combats à Gaza

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, rencontre le ministre britannique des Affaires étrangères David Cameron, à Tel Aviv, le 23 novembre 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, rencontre le ministre britannique des Affaires étrangères David Cameron, à Tel Aviv, le 23 novembre 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

LONDRES – Le ministre britannique des Affaires étrangères David Cameron se rendra en Israël mercredi, où il devrait exprimer ses préoccupations concernant le bilan côté palestinien et faire pression pour un cessez-le-feu « durable » dans la guerre Israël-Hamas à Gaza.

Le voyage de Cameron, qui comprendra des visites en Cisjordanie, où est basée l’Autorité palestinienne, ainsi qu’au Qatar et en Turquie, est sa troisième visite au Moyen-Orient en un peu plus de deux mois.

Il plaidera pour une issue à la guerre impliquant la libération de tous les otages israéliens détenus par le Hamas, le groupe terroriste islamiste au pouvoir à Gaza, la prise en charge de la gestion de l’enclave par l’Autorité palestinienne et la fin des tirs de roquettes sur Israël.

En Israël, Cameron dira au Premier ministre Benjamin Netanyahu qu’il faut « faire davantage, plus rapidement, pour augmenter de manière significative le flux d’aide vitale à Gaza » et il fera part de ses « préoccupations concernant le nombre élevé de victimes civiles », selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« Personne ne souhaite voir ce conflit durer plus longtemps que nécessaire », déclare Cameron. « Une pause immédiate est maintenant nécessaire pour acheminer l’aide et libérer les otages. La situation est désespérée. »

Cameron demandera instamment à Israël d’ouvrir davantage de points de passage pour permettre l’acheminement de l’aide à Gaza, notamment le port israélien d’Ashdod et le point de passage de Kerem Shalom, et de rétablir l’approvisionnement en eau, en carburant et en électricité dans l’enclave palestinienne.

Lors d’une visite en Cisjordanie, où l’Autorité palestinienne exerce une autonomie limitée, Cameron rencontrera le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et soulignera le soutien à long terme de la Grande-Bretagne en faveur d’un accord de paix établissant un État palestinien coexistant avec Israël.

Cameron se rendra ensuite au Qatar et en Turquie plus tard dans la semaine pour de nouvelles discussions diplomatiques.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.