Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Biden s’entretient avec la famille d’Avigaïl Idan, 4 ans, libérée de Gaza ce soir

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des gens passant devant une photo d'Avigaïl Idan, 4 ans, une otage détenue par le Hamas pendant 51 jours qui a été libérée, projetée sur un bâtiment à Tel Aviv, le 26 novembre 2023. (Crédit : Ariel Schalit/AP Photo)
Des gens passant devant une photo d'Avigaïl Idan, 4 ans, une otage détenue par le Hamas pendant 51 jours qui a été libérée, projetée sur un bâtiment à Tel Aviv, le 26 novembre 2023. (Crédit : Ariel Schalit/AP Photo)

Le président américain Joe Biden s’est entretenu au téléphone plus tôt dans la journée avec des membres de la famille d’Avigaïl Idan, une Israélo-Américaine de 4 ans, suite à sa libération des geôles du Hamas après 51 jours de captivité, indique un haut responsable de l’administration Biden.

« L’histoire d’Avigaïl était à bien des égards un microcosme de l’horreur que le Hamas a déclenchée le 7 octobre », déclare le responsable de l’administration aux journalistes, rappelant comment la petite fille a vu sa mère tuée devant elle dans le kibboutz Kfar Aza lors du massacre du 7 octobre perpétré par le groupe terroriste palestinien du Hamas, puis a couru vers son père qui l’a protégée de son corps, avant d’être abattu par les terroristes. Elle a ensuite couru jusqu’à la maison de ses voisins, où elle a été prise en otage avec les personnes qui se trouvaient à l’intérieur.

Les États-Unis pensent qu’Avigaïl était détenue dans le nord de Gaza avec ces mêmes voisins, et Biden a évoqué son sort lors de presque tous les appels téléphoniques qu’il a eus avec ses homologues israéliens, qataris et égyptiens, a déclaré le haut fonctionnaire de l’administration, ajoutant que les responsables américains sont restés en contact avec la famille d’Avigaïl tout au long des 51 jours de captivité de la fillette.

L’administration Biden a suivi ses déplacements depuis le nord de Gaza lorsqu’elle a été transférée des mains du Hamas à la Croix-Rouge, puis réacheminée directement en Israël, au lieu du point de passage égyptien de Rafah, parce que l’un des autres otages qu’elle accompagnait – une femme de 84 ans – avait besoin de soins médicaux urgents, a déclaré le haut fonctionnaire.

« Nous sommes ravis qu’Avigaïl soit maintenant à la maison et de retour dans les bras aimants de sa famille élargie. Elle recevra les soins et l’attention dont elle a besoin par l’intermédiaire des Israéliens et nous sommes également prêts à fournir tout le soutien approprié », ajoute le haut fonctionnaire.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.