Erdogan au pape : Israël « commet un crime contre l’humanité »
Rechercher

Erdogan au pape : Israël « commet un crime contre l’humanité »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, à droite, serre la main du chef du mouvement terroriste Hamas Ismail Haniyeh, avant leur rencontre à Istanbul, le 1er  février 2020. (Service de presse présidentiel via AP, Pool)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, à droite, serre la main du chef du mouvement terroriste Hamas Ismail Haniyeh, avant leur rencontre à Istanbul, le 1er février 2020. (Service de presse présidentiel via AP, Pool)

Recep Tayyip Erdogan a appelé lundi à des sanctions internationales contre Israël pour le contraindre d’arrêter de « massacrer », selon lui, les Palestiniens, lors d’un entretien téléphonique avec le pape François, rapporte la présidence turque.

« A moins que la communauté internationale punisse Israël, qui commet un crime contre l’humanité, avec des sanctions, les Palestiniens continueront à être massacrés », a estimé Erdogan, grand soutien du groupe terroriste palestinien du Hamas au souverain pontife, selon le compte-rendu de l’entretien téléphonique publié par la présidence turque.

Erdogan a assuré sans preuves que « l’occupant israélien, qui bloque l’accès à la mosquée al-Aqsa et à l’église du Saint-Sépulcre, restreint la liberté de culte et tue des civils innocents sur les terres palestiniennes », selon la même source.

« Cette barbarie menace également la sécurité régionale », a-t-il ajouté.

Le président turc multiplie depuis plusieurs jours les entretiens avec des dirigeants et dignitaires étrangers et les critiques à l’égard de l’État juif.

La crise actuelle a éclaté le 10 mai avec un barrage de roquettes tirées par le Hamas sur Jérusalem, lors de Yom Yeroushalayim en « solidarité » avec les centaines d’émeutiers arabes et palestiniens blessés après avoir affronté la police israélienne à Jérusalem-Est. A l’origine des manifestations, la menace d’expulsion de quatre familles palestiniennes dans le quartier de Cheikh Jarrah.

C’est vous qui le dites...