Rechercher

Hiddush fustige la cour rabbinique pour les abris séparés

Ḥiddush, une ONG qui promeut la liberté religieuse en Israël, dénonce les abris qui séparent les hommes et les femmes dans un tribunal rabbinique d’Ashdod.

« Cette affaire montre à quel point il est important de faire avancer la législation en vertu de laquelle la discrimination contre les femmes dans la sphère publique sera une infraction pénale, » a dit dans un communiqué le Rabbi Uri Regev, en chef de ḥiddush.

Regev lance un appel pour le mariage civil en Israël, ce qui permettrait aux Israéliens de rester à l’écart de l’institution « sombre » de la cour rabbinique.

« Les signes dans le tribunal rabbinique [abris] sont une preuve supplémentaire que les tribunaux rabbiniques sont un endroit hostile et discriminatoire pour les femmes, et combien il est essentiel de créer une alternative, [à savoir] le mariage civil et le divorce. De cette façon, la majorité de la population, qui déteste le traitement fait aux femmes par les tribunaux rabbiniques, pourrait éviter tout contact avec cette sombre institution ».

L’affaire en question a fait l’objet d’un débat houleux lors de l’opération Pilier de la défense en 2012, lorsque les images d’un abri séparant les hommes et les femmes a déclenché la fureur sur les médias sociaux.

C’est vous qui le dites...