Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

La frontière libanaise reste calme, sept heures après le début de la trêve à Gaza

Une unité d'artillerie israélienne stationnée près de la frontière avec le Liban, au nord d'Israël, le 22 novembre 2023. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)
Une unité d'artillerie israélienne stationnée près de la frontière avec le Liban, au nord d'Israël, le 22 novembre 2023. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

La frontière libanaise est restée calme ces dernières heures, alors qu’une trêve temporaire est entrée en vigueur dans la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, selon les médias d’État libanais et l’armée israélienne.

Le Hezbollah, qui mène des attaques quotidiennes contre Israël le long de sa frontière nord depuis le 7 octobre, a indiqué qu’il cesserait également ses tirs au cours des quatre prochains jours du cessez-le-feu à Gaza, bien qu’il n’ait pas participé à l’accord négocié par le Qatar. Israël n’a pas indiqué s’il éviterait de viser le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah pendant cette période.

« Un calme précaire règne à la frontière sud, la trêve humanitaire à Gaza étant entrée en vigueur à 7h du matin », a rapporté l’agence de presse officielle libanaise National News Agency.

Quelques heures après l’entrée en vigueur de la trêve à Gaza, un porte-parole militaire israélien a confirmé à l’AFP qu’il n’y avait pas eu d’incidents ou de tirs ultérieurs à la frontière libanaise.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.