Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

La première flottille de protestation pour Gaza devrait atteindre les eaux proches d’Israël en avril

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le navire Mavi Marmara, le bateau de tête d'une flottille à destination de la bande de Gaza qui a été prise d'assaut par les commandos navals israéliens lors d'une confrontation avant l'aube, navigue dans le port d'Ashdod, en Israël, le 31 mai 2010. (Crédit : Ariel Schalit/AP Photo/Archives)
Le navire Mavi Marmara, le bateau de tête d'une flottille à destination de la bande de Gaza qui a été prise d'assaut par les commandos navals israéliens lors d'une confrontation avant l'aube, navigue dans le port d'Ashdod, en Israël, le 31 mai 2010. (Crédit : Ariel Schalit/AP Photo/Archives)

Israël s’attend à ce que la première flottille de protestation pour Gaza atteigne les eaux proches au cours de la deuxième semaine d’avril, selon une évaluation consultée par le Times of Israel.

Cette flottille est organisée par la Fondation pour les droits de l’Homme, les libertés et l’aide humanitaire (IHH), une organisation turque responsable de la flottille Mavi Marmara de 2010, au cours de laquelle neuf passagers avaient trouvé la mort après l’intervention des troupes de l’armée israélienne à bord du navire.

Le président de l’IHH, Bülent Yıldırım, a déclaré en février : « Nous allons tester les points d’entrée égyptiens et gazaouis depuis la mer. Israël a déjà mené un raid sur le Mavi Marmara. Cette fois, il ne pourra rien faire. Même s’ils le font, et alors ? Nous deviendrons des martyrs. »

L’IHH, qui figure sur la liste des groupes terroristes d’Israël, aurait des liens avec le parti AK au pouvoir en Turquie et avec des groupes djihadistes dans tout le Moyen-Orient.

Alors que la Turquie et l’Égypte progressent dans leur processus de rapprochement, une flottille soulignant le rôle du Caire dans la restriction des marchandises et des mouvements à l’intérieur et à l’extérieur de la bande de Gaza compliquera la tâche du président turc Recep Tayyip Erdogan et du dirigeant égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.