Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

L’Arabie saoudite annonce 40 millions de dollars pour l’UNRWA

Illustration : Des personnes devant le siège endommagé de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), dans la ville de Gaza, le 15 février 2024. (Crédit : AFP)
Illustration : Des personnes devant le siège endommagé de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), dans la ville de Gaza, le 15 février 2024. (Crédit : AFP)

L’Arabie saoudite a annoncé mercredi un don de 40 millions de dollars (près de 37 millions d’euros) à l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) avec laquelle Israël est à couteaux tirés.

Les fonds soutiendront les « efforts d’aide humanitaire de l’UNRWA dans la bande de Gaza », en proie à la guerre entre Israël et le Hamas, en fournissant « de la nourriture à plus de 250 000 personnes et des tentes à 20 000 familles », a déclaré un communiqué du Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane (KSrelief). « Il est crucial de répondre aux besoins désespérés de la population de Gaza » menacée par la famine selon l’ONU, a ajouté le chef du KSrelief, Abdallah al-Rabeeah.

Israël accuse l’UNRWA, colonne vertébrale de l’aide humanitaire à Gaza, d’employer « plus de 450 terroristes » dans l’enclave et affirme que douze de ses employés ont été directement impliqués dans l’attaque sans précédent du 7 octobre menée par le Hamas sur le sol israélien, qui a fait 1 160 morts, essentiellement des civils, selon un bilan de l’AFP établi à partir de données officielles israéliennes.

L’agence, qui emploie quelque 30 000 personnes dans les Territoires palestiniens ainsi qu’en Jordanie, en Syrie et au Liban, s’est séparée des employés mis en cause. Mais une quinzaine de pays, notamment les États-Unis, avaient suspendu fin janvier leur financement après les accusations israéliennes. Depuis, plusieurs d’entre eux ont repris leurs versements.

Selon le communiqué saoudien, Philippe Lazzarini, directeur de l’UNRWA, a estimé que le don saoudien « reflète la solidarité que le royaume a toujours manifestée à l’égard des Palestiniens ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.