Rechercher

L’armée poursuit ses efforts pour identifier le corps du soldat disparu « au combat »

Deux jours après l’annonce du Hamas qu’il a enlevé un soldat de Tsahal, l’armée israélienne dit que le corps de l’un des sept soldats qui étaient dans un véhicule blindé qui a été détruit dans une attaque dimanche matin n’a pas été identifié parmi les restes des corps récupérés à partir des lieux du crime.

Ce qui suit est une déclaration de l’Unité du Porte-parole de l’armée israélienne :

« Dans les premières heures du dimanche 20 juillet 2014 un véhicule blindé transportant sept soldats de la Brigade Golani a été gravement endommagé dans la bataille.

La nuit dernière, les sept familles de soldats qui ont été impliqués dans l’incident ont été informés sur les circonstances de l’attaque.

Le processus d’identification de six soldats tués a été menée et a été confirmée. Les efforts visant à identifier le septième soldat sont en cours et n’ont pas encore été probants. »

L’armée israélienne souligne qu’il y a peu de chance que le soldat a survécu à l’attaque.

Le Hamas et d’autres groupes terroristes sont aussi connus pour arracher les restes des corps des soldats de Tsahal pour les échanger contre des prisonniers vivants.

C’est vous qui le dites...