Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

L’envoyée américaine à l’ONU dénonce la résolution « scandaleuse » de la Jordanie

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

L'ambassadrice américaine auprès de l'ONU, Linda Thomas-Greenfield, s'adressant à un rassemblement de soutien à Israël à New York, le 11 octobre 2023. (Crédit : Andrew Weinstein/Mission des États-Unis auprès de l'ONU/X)
L'ambassadrice américaine auprès de l'ONU, Linda Thomas-Greenfield, s'adressant à un rassemblement de soutien à Israël à New York, le 11 octobre 2023. (Crédit : Andrew Weinstein/Mission des États-Unis auprès de l'ONU/X)

L’ambassadrice des États-Unis auprès de l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, critique une résolution jordanienne qui sera votée plus tard dans la journée à l’Assemblée générale parce qu’elle ne mentionne même pas le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Il est scandaleux que cette résolution ne nomme pas les auteurs des attaques terroristes du 7 octobre : le Hamas », a déclaré Thomas Greenfield lors d’un débat sur la résolution jordanienne non contraignante qui appelle à un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

Elle note également que la résolution ne contient pas non plus le mot « otages ». Cependant, elle « appelle à la libération immédiate de tous les civils, exigeant leur sécurité, leur bien-être et un traitement humain en conformité avec le droit international ».

Thomas-Greenfield invite les députés à soutenir un amendement canadien à la résolution qui condamne le Hamas et exige la libération immédiate et inconditionnelle des otages.

« Cela devrait être facile. C’est le strict minimum que nous espérons voir figurer dans cette résolution », a déclaré Thomas-Greenfield.

L’envoyée américaine précise que les civils palestiniens, le personnel de l’ONU et les travailleurs humanitaires doivent être protégés.

Elle évoque ensuite l’histoire du chef du bureau d’Al Jazeera à Gaza, Wael al-Dahdouh, dont la femme, les deux enfants et le petit-fils ont été tués lors d’une frappe aérienne israélienne en début de semaine.

« Nous ne devons pas devenir insensibles à la douleur et à la souffrance de personnes comme Wael Al-Dahdouh (…). Mon cœur se brise pour Wael. Mon cœur se brise pour tous les civils innocents qui sont pris dans cette crise », dit-elle.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.