Rechercher

Les participants de « Big Brother » au mamad suite aux sirènes à Jérusalem

Les participants à l'émission israélienne "Big Brother" dormant juste avant qu'une sirène de raid aérien ne retentisse dans la maison, le 7 août 2022. (Crédit : Capture d'écran)
Les participants à l'émission israélienne "Big Brother" dormant juste avant qu'une sirène de raid aérien ne retentisse dans la maison, le 7 août 2022. (Crédit : Capture d'écran)

Les participants à l’émission israélienne « Big Brother » ont été un peu moins « coupés du monde extérieur » ce matin lorsqu’ils ont couru pour se mettre à l’abri après que des roquettes ont déclenché les sirènes d’alerte.

Les sirènes ont retenti à Neve Ilan, dans la banlieue de Jérusalem, où se trouve la maison de « Big Brother », lorsque des terroristes de Gaza ont tiré une volée de roquettes en direction de Jérusalem qui n’ont pas atteint leur cible.

Les concurrents avaient reçu l’ordre d’entrer dans le mamad, la pièce blindée située à l’intérieur de la maison « Big Brother ».

La roquette a été interceptée par le Dôme de fer.

Les producteurs de l’émission, diffusée sur la Treizième chaine, avaient choisi de ne pas informer les concurrents de l’opération Aube, qui a débuté vendredi après-midi. Dans un communiqué publié à la suite des sirènes, la Treizième chaine affirme avoir informé les concurrents de la situation.

Hier, la Treizième chaine a déclaré qu’elle ouvrait gratuitement l’accès à son flux en direct de la maison, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, à tous les Israéliens, compte tenu de la situation sécuritaire, afin de divertir les personnes confinées. Les fournisseurs de télévision Yes, HOT, Cellcom et Partner ont également ouvert un grand nombre de leurs chaînes gratuitement.

Au moment du retentissement de la sirène à Neve Ilan, Reshet a coupé les images en direct de l’intérieur de la maison ; les téléspectateurs n’ont pas vu les habitants courir pour se mettre à l’abri.

C’est vous qui le dites...