Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

L’ex-otage Elma Avraham, 84 ans, se remet peu à peu : « Je suis faite de fer »

Elma Avraham a été enlevée à son domicile du kibboutz Nahal Oz par des terroristes du Hamas le 7 octobre et a été libérée le 26 novembre 2023. (Autorisation)
Elma Avraham a été enlevée à son domicile du kibboutz Nahal Oz par des terroristes du Hamas le 7 octobre et a été libérée le 26 novembre 2023. (Autorisation)

L’hôpital Soroka de Beer Sheva a rapporté que l’état de l’otage libérée Elma Avraham continuait de s’améliorer. Cette semaine, elle a été transférée de l’unité de soins intensifs de l’hôpital à son département de gériatrie pour des soins continus, et hier, elle s’est tenue debout pour la première fois depuis sa libération.

« Je suis faite de fer. Je suis de retour parmi vous », aurait-elle dit à sa famille.

Libérée des geôles du Hamas le 26 novembre, Avraham, 84 ans, est arrivée par hélicoptère à Soroka dans un état critique. Elle a d’abord été placée sous respirateur.

Ses enfants ont sévèrement critiqué la Croix-Rouge pour ne pas s’être occupée d’elle alors qu’elle était otage du Hamas, sa fille Tal Amano accusant l’organisation humanitaire internationale de l’avoir abandonnée. Avraham, capturée par des terroristes dans sa maison du kibboutz Nahal Oz le 7 octobre, a été privée de ses médicaments pendant 50 jours.

La famille d’Avraham a refusé de rencontrer le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d’une récente visite à Soroka, selon les médias israéliens.

Plus tôt dans la journée, on a appris que Hanna Katzir, qui a été libérée de Gaza le premier jour de la trêve de sept jours le mois dernier, est dans un état préoccupant, depuis que sa santé s’est détériorée pendant qu’elle était retenue en otage dans la bande de Gaza.

« Ma mère est dans un état grave. Sa santé s’est détériorée depuis sa captivité. Elle n’avait pas de problèmes cardiaques avant d’être kidnappée, mais aujourd’hui, elle souffre de graves problèmes cardiaques liés aux conditions difficiles de détention et aux privations de nourriture », a déclaré sa fille Carmit Palty-Katzir à la Radio militaire ce matin.

Alors que Katzir, 78 ans, était en captivité, sa famille a exprimé de sérieuses inquiétudes, car elle utilise un déambulateur, prend des médicaments et a besoin d’une attention médicale constante.

Katzir a été enlevée par des terroristes du Hamas dans sa maison du kibboutz Nir Oz le 7 octobre, et son mari Avraham « Rami« , âgé de 79 ans, a été assassiné.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.