Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Otzma Yehudit suspend son soutien à la coalition

Le leader du parti Otzma Yehudit, le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir, dirigeant une réunion de sa faction, à la Knesset, à Jérusalem, le 3 juin 2024. (Crédit : Chaïm Goldberg/Flash90)
Le leader du parti Otzma Yehudit, le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir, dirigeant une réunion de sa faction, à la Knesset, à Jérusalem, le 3 juin 2024. (Crédit : Chaïm Goldberg/Flash90)

Le ministre d’extrême droite de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, annonce que son parti, Otzma Yehudit, ne votera pas avec la coalition à la Knesset tant que le Premier ministre Benjamin Netanyahu n’aura pas révélé les détails de la dernière proposition israélienne de cessez-le-feu et d’accord pour la libération des otages.

« Tant que le Premier ministre continuera à dissimuler les détails de l’accord, Otzma Yehudit perturbera sa coalition », a écrit Ben Gvir sur X.

Ben Gvir et d’autres législateurs d’extrême droite ont affirmé qu’ils n’accepteraient pas un accord avec le groupe terroriste palestinien du Hamas qui mettrait fin à la guerre en échange de la libération des otages.

Le président américain Joe Biden a présenté un certain nombre d’éléments clés de l’offre israélienne lors d’un discours à fort enjeu vendredi dernier, ce qui a provoqué une onde de choc à Jérusalem où les partenaires d’extrême droite de la coalition de Netanyahu ont menacé de faire tomber le gouvernement si le Premier ministre avançait cette proposition.

L’accord prévoit la libération, au cours d’une première phase de six semaines, des derniers otages vivants (femmes, personnes âgées et malades) enlevés lors de l’assaut sadique du 7 octobre mené par le groupe terroriste palestinien du Hamas. La deuxième phase de l’accord prévoit la fin définitive de la guerre. Biden a déclaré que le Hamas ne resterait pas au pouvoir à Gaza, mais il n’a pas fourni de détails sur la manière dont cela se ferait.

Au cours de la première phase, Israël et le Hamas mèneront également des pourparlers sur les conditions du cessez-le-feu permanent et sur la libération des otages encore en vie au cours de la deuxième phase. La troisième phase verra la libération des corps des otages et le lancement d’un plan de reconstruction de Gaza soutenu par la communauté internationale.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.